Accueil > Analyse > Taux & Devises

Taux & devises

Taux: la volatilité s'écrase malgré une actualité chargée.

(CercleFinance.com) - Quel calme pour une semaine ponctuée par le FOMC de la FED (qui durcit le ton sur les taux) et la publication de bon nombre de statistiques flatteuses pour la zone Euro: autant de facteurs devant justifier une tension des taux.
.. mais dont l'impact s'avère plus que marginal, voir quasi inexistant.

Aucune "repentification" de la courbe des taux US (les taux cours et longs convergent inexorablement depuis janvier) ne s'ébauche et la vigueur de la croissance qui se précise de part et d'autre du Rhin n'inspire pas de crainte de voir la BCE chercher à rattraper le temps perdu avec ses taux zéro quand le PIB de l'Eurozone tend vers +1,8% et l'inflation vers 2,5% en Allemagne ou en Espagne.
L'OCDE et le FMI viennent coup sur coup de relever leurs estimations de croissance en France à +1,%, à la lumière du PIB français ressorti en croissance de 0,5% au 2ème trimestre et qui pourrait bien dépasser +0,6% au 3ème... avec un mois de septembre qui s'annonce très "robuste".

L'indice flash composite IHS Markit de l'activité globale en France s'établit à 57,2 en septembre (contre 55,2 en août), nettement au-dessus de la barre des 50, et cette accélération de +2Pts signale le plus fort taux d'expansion de l'activité depuis mai 2011 (c'est l'indice des " services " qui fait la différence avec un décalage de +2,3 points à 57,1).

En Allemagne, le PMI flash composite IHS Markit bondit de 55,8 vers 57,8, le PMI des " services "; passe de 53,5 à 55,6 tandis que le secteur manufacturier progresse de 59,3 vers 60,6.

Ces bons chiffres sont pris en compte par les cambistes qui font grimper l'Euro jusque vers 1,2000/$, annulant l'effet du communiqué de la FED mercredi soir... mais paradoxalement, n'inspirent guère les spécialistes des marchés de taux avec des OAT qui alignent leur 5ème journée de stagnation autour de 0,735%, affichant un bilan hebdomadaire de +1,2 à +1,5Pt de base, une variation "de l'épaisseur du trait".

Pas davantage de mouvement du côté des Bunds (inchangés ce vendredi, avec -0,5Pt à 0,448%) qui affichent également +1,5Pt de base sur la semaine écoulée.
Outre Atlantique, les T-Bonds reviennent à la case départ sur 72H: ils avaient pris +3Pts à 2,278% mercredi, ils retombent vers 2,253%, soit +5Pts hebdo, bien loin du potentiel de +25Pts de base induit par l'anticipation de taux resserrés de +100 à +125Pts de base à l'horizon fin 2018 quand le marché tablait sur +50Pts à la veille du FOMC de la FED.

Même stagnation sur les dettes "périphériques" : les "bonos" se retendent de +1Pt à 1,62%, les BTP italiens finissent inchangés (à 2,17%)... et légère détente des "Gilts" britanniques à 1,36 contre 1,374%, soit +5Pts en "hebdo", exactement comme les T-Bonds US.

Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

vos questions a

Posez vos questions à l'une des personnes interviewées dans notre liste.

Vos questions à l'adresse suivante : contact@cerclefinance.com vosquestions@cerclefinance.com
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.