Accueil > Actualité > Marchés

CAC40: beau rebond, repli hebdo ramené à -2,1%, pétrole +2%

(CercleFinance.com) - Voilà une belle séance de rebond à Paris, avec une hausse funiculaire durant 8 heures et une clôture au plus haut (+1,34% à 5.
387) : les "algos" sont à la manoeuvre après 5 séances de repli consécutif (et un repli cumulé de -4%) qui font apparaître certains indicateurs (oscillateurs) comme survendus.
L'euro-Stoxx50 a repris +1,1% à 3.434, dans le sillage de Francfort et Paris.

Les acheteurs sont remis en confiance par la publication d'indices d'activité PMI plus encourageants dans la zone euro (après 4 mois de décrue remettant en question les perspectives de croissance anticipées en début d'année), le bilan de le semaine paraît soudain moins lourd, à -2,1%.

Wall Street apporte sa pierre au mouvement de rebond des places européennes : le Dow Jones reprend +0,7%, le S&P500 +0,4% et le Nasdaq fait machine arrière à mi-séance avec -0,1%.
En toute fin d'après-midi, Donald trump a fait part de son souhait de taxer les importations d'automobiles européennes à 20%, sans susciter beaucoup d'émotion.

"Le cocktail tensions commerciales, euroscepticisme et pétrole crée un vent d'incertitude guère apprécié par les marchés. En effet, la nouvelle escalade des tensions commerciales pénalise de nombreux secteurs à commencer par le secteur automobile. L'avertissement sur résultats de Daimler en est un premier signe. Même si des rumeurs circulent sur d'éventuels négociations dans l'ombre entre les Etats-Unis et la Chine pour calmer le jeu, elles ne suffisent pas à apaiser les craintes des investisseurs", analyse ce matin Saxo Banque.

Du côté des statistiques, bonne nouvelle : les indices PMI de la France et de la zone euro sont ressortis en hausse ce matin.

Se redressant de 54,2 en mai à 55,6 ce mois-ci, l'indice désaisonnalisé flash composite IHS Markit de l'activité globale en France bénéficie de l'accélération du PMI des "services" de 54,8 vers 56,4 tandis que le
PMI manufacturier ressort en fois de plus en baisse de 53,9 vers 53,1.

Par ailleurs, d'après l'estimation flash, l'indice PMI IHS Markit sur l'Eurozone se redresse de 54,1 en mai à 54,8 en juin, son plus haut de 2 mois, signalant ainsi une légère reprise de la croissance dans le secteur privé de la zone euro, le rythme d'expansion n'ayant toutefois pas retrouvé son niveau élevé du début de l'année.
Les "services" sont en hausse de 53,8 vers 55 alors que le secteur manufacturier continue de perdre du terrain, à 55 contre 55,5.

Petit bémol ce soir puisque l'INSEE valide une croissance de seulement +0,2% en france au 1er trimestre, et surtout, une chute de -0,6% du pouvoir d'achat: ceci explique peut-être cela.

Aux Etats Unis en revanche le PMI Composite se tasse à 56 en juin, contre 56,6 en mai, le secteur manufacturier subit le plus net coup de frein.

Autre rendez-vous important, l'OPEP a connu un début de sommet à rebondissement, avec le report des 1ers meetings car l'Iran a fait volte face et manifestait son intention de s'opposer à une hausse de la production de pétrole de 1,5Mns de barils/jour, au prétexte que l'OPEP n'est pas là pour exécuter les ordres de Washington.

Sur le marché des changes, l'euro avance de nouveau (+0,4%, 1,1655 dollar). Il s'éloigne ainsi de son niveau plancher des derniers jours, et de ses plus bas annuels inscrits la veille à 1,151/$.
Comme anticipé, la perspective d'un désaccord entre ses pays membres tend à faire remonter le cours du pétrole : le Brent gagne +2,3%, à 75,1$.

Du côté des valeurs, Technip-FMC profite de la petite flambée du pétrole pour grimper de +5,6%.
Total est second du CAC avec +3,3% et sur le SBF-120, Vallourec bondit de +4,4%, Gaztrans de +5%.

Le groupe Vinci (+0,6%) annonce avoir remporté plusieurs contrats ces derniers jours. Vinci Energies, à travers sa filiale australienne Electrix, a annoncé avoir remporté le contrat de gestion du réseau d'éclairage public de la région de Canberra (400.000 habitants), auprès de l'ACT (Australian Capital Territory Government). Ce contrat de performance énergétique, d'un montant de 37 millions d'euros et d'une durée de sept ans, a démarré le 1er mai.

Le groupe a par ailleurs remporté, via sa filiale Spiecapag, un contrat de 585 millions d'euros auprès de TransCanada Corporation, pour la construction d'un gazoduc dans la région de Vancouver, en Colombie Britannique.

Ce matin, Casino, à travers Franprix, et L'Oréal France ont annoncé lancer leur nouveau concept "le drugstore parisien", dont l'offre ira de la beauté et du bien-être à la parapharmacie, en passant par des kits de couture, des accessoires "fun" ou encore des snacks. Les deux groupes sont à la hausse : +1,2% pour Casino et +1,1% pour L'Oréal.
Côté repli, seul Veolia perd du terrain (-1,9%) prolongeant le repli amorcé la veille suite à un abaissement de recommandation.



Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

Sondage

A quel niveau sera le CAC40 à fin Juin 2018:

En hausse à 5640Pts
En hausse à 5450Pts
Stable sur le niveau des 5250Pts
En baisse à 5050Pts
En baisse à 4800Pts
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.