Accueil > Cercle privé

Auguste: l'enchantement des sens

(CercleFinance.com) - Cette table joue sur les plaisirs de la mer avec une vraie approche gastronomique.

Le chef, Gaël Orieux est un pur Breton, tendance, Côtes d'Armor. Ce fou de plongée et de rugby fut formé à L'école Ferrandi avant de rentrer chez Paul Bocuse sous les ordres de Roger Jaloux, Alain Senderens chez Lucas Carton, Taillevent avec Philippe Legendre et Yannick Alléno au Meurice dans sa période trois étoiles.

Il ouvre son restaurant, Auguste sous le double signe de Rodin et d'Escoffier et obtint en février 2007, une première étoile qui consacre un travail de tous les instants

Le but est ici de tisser une histoire avec les convives pour fixer des rêves de douceur. Ce sont les petites attentions et les menus détails qui font la qualité d'une expérience. La fête se pare d'or avec le sentiment équilibré de la joie de vivre en dissimulant la somme de travail par inadvertance. Elle ressuscite nos sens premiers de l'apaisement de l'ingestion. Il faut s'en tenir au plaisir, au climat, oublier l'espace et le temps

Au carrefour d'idées et d'océan, la cuisine tisse des passerelles en ne proposant que le simple et le bon dans un lieu de rêve. L'endroit fait place au ciel, il offre la sincérité, le pays du goût. L'élégance est une affaire de l'instant, il ne se veut surtout pas dans la théâtralité. L'esprit est un retour à l'essentiel, à la gastronomie. L'art du produit est une philosophie qui s'exprime dans la rigueur de la méthode.

La mer est là simplement. Elle est vive et limpide ce qui aujourd'hui devient rare. Elle offre une âme, une sorte de respiration bienveillante. Le chef est pour cela le roi de l'impromptu, le gastronome de l'instinct. Il s'exprime dans la gourmandise et la magie. La carte s'ouvre sur le grand large avec des produits sublimes puissamment iodés.

Il est depuis de lustres un amoureux du poisson dans une approche raisonnable et respectueuse des quotités et des saisons. Il vient de publier un livre sur les poissons, une sorte de catalogue des possibles de la mer.

Cette adresse qui aime les beaux produits sert exclusivement des poissons sauvages de petits bateaux, livrés chaque matin. Ce sont les marins pêcheurs qui rythment la carte au fil des saisons.

Le chef est dans cette maison comme un guetteur, il est dans la passion, la cuisson dans la tendresse.

Il sait puiser tous les jours au plus profond de soi pour nous faire découvrir des produits d'exception. Pour cela, il ne veut que la qualité, cibler le poisson parfait. Sa carte évolue avec les saisons avec des écarts puisés dans les impressions du quotidien. Il aime pour cela tisser une histoire avec les autres artisans.

L'équipe de service, Carmen, Matthias et Benito est à l'image de la cuisine, dans une volonté de traduire la passion. L'enthousiasme est une affaire de l'instant. Elle est au-devant des exigences des clients pour offrir un vrai moment de bonheur.

Créativité et union sont au service d'un projet mais surtout d'une vraie vision. Ils donnent à chacun comme une bulle d'élégance pour dilater le temps et l'espace. Ils savent qu'il ne faut pas oublier le jeu du dialogue, le partage des idées - L'importance de la conversation dans la convivialité.

Pour le dessert, le chef pâtissier offre des rêves de douceur dans une approche d'une grande élégance. Il faut absolument goûter les soufflés, des merveilles de délicatesse et le Baba au vieux Rhum, agrumes confits, Chantilly au chocolat ivoire, infusion de vanille.

Le vin participe pour beaucoup dans le plaisir de cette adresse, le sommelier dispose de belles références. Il se permet d'ouvrir des vins de coeur évoluant avec les plats. Ils traduisent le bonheur du moment.

La salle joue la clarté avec le blanc et le bleu de la mer avec aux murs comme des empreintes de la mer sur le sable.

Dés l'entrée le ton est donné avec un coupe vent soigneusement éclairé Les tables offrent le dépouillement avec des fauteuils qui offrent une assise confortable en bleu marine. Le décor joue sur l'humour avec un brin de décalé.

Dans un décor contemporain conçu par Emilie Pineau Valencienne et Eric Douetté, ils ont su créer une ambiance élégante en jouant sur les matières nobles ou délicates.

La vaisselle met le produit au centre de toutes les attentions. L'atmosphère des des deux espaces, joue avec les lumières pour s'affirmer dans l'intimité et le raffinement.

Auguste - 54, rue de Bourgogne
75007 Paris
Tél : 01 45 51 61 09
contact@restaurantauguste.fr
www.restaurantauguste.fr
Métro : Varenne
Fermé samedi & dimanche
Menu déjeuner : 37 E (3 plats)
Menu dégustation : 88 E (5 plats)
Carte : 95 E environ

Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.