Accueil > Champion

champion

Carlos Ghosn, PDG de Renault

11/05/2017 17:33:00
Le titre progresse de près de 5% jeudi en fin de séance et prend la tête du CAC40.

A en croire Barclays Capital (BarCap), “une nouvelle ère commence” pour Renault. De la position neutre de “pondération en ligne”, les analystes sont donc passés à l'achat ("surpondérer") sur la valeur automobile française. Leur objectif de cours est relevé de 25%, en grimpant de 88 à 110 euros.

BarCap développe trois grands arguments à l'appui de sa thèse d'investissement. Tout d'abord, "l'Alliance" de Renault et de Nissan : “nous estimons que l'Alliance est sur le point d'entrer dans l'une des périodes les plus excitantes de son histoire, en s'étendant jusqu'à Mitsubishi et Avtovaz”, relève une note de recherche. BarCap en chiffre les synergies à huit milliards d'euros à horizon 2022.

Ensuite, à l'aide des travaux de ses analystes bancaires, BarCap estime que Renault dispose de la société de financement (RCI) disposant des meilleurs ratios du secteur, en incluant celles des autres constructeurs, mais aussi les acteurs extérieurs comme BNP Paribas Personal Finance.

Enfin, les analystes calculent que “Renault est trois fois plus exposé aux pays émergents (hors Chine) que la moyenne des constructeurs automobiles, avec 42% de ses ventes unitaires”, écrit BarCap, alors que ces marchés devraient se montrer les plus dynamiques.

Bref, BarCap relève de 16% ses prévisions bénéficiaires sur l'action Renault au titre de 2017, année pour laquelle son estimation de bénéfice par action passe de 12,92 à 15,01 euros, avant 16,84 euros en 2018 (contre 13,77 euros).
 

faiblesse du jour

Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.