Accueil > Conseil

conseil

Vivendi: opération sur Lagardère, les opinions des analystes

(CercleFinance.com) - Vivendi a annoncé que son directoire a accepté de proposer 24,10 euros par action pour racheter les 25.
305.448 actions Lagardère que détient Amber Capital, représentant 17,93% du capital et 14,34% des droits de vote théoriques.

En cas de réalisation de l'acquisition par Vivendi, cette dernière détiendra 45,1% du capital et 36,1% des droits de vote de Lagardère. La signature de ce contrat n'affecte pas les accords d'actionnaires annoncés par Lagardère le 28 avril dernier.

Bank of America a réitéré jeudi sa recommandation d'achat sur Vivendi, assortie d'un objectif de cours de 39 euros, jugeant que le projet d'acquisition de Lagardère constituait une "opération intelligente" (smart move).

"De récentes conversations avec les investisseurs nous font penser que ceux-ci sont déçus que Vivendi ait opté pour une acquisition (Lagardère) au détriment de rachats d'actions", explique l'analyste dans une note.

"Pourtant, nos calculs montrent qu'il pourrait s'agit d'une très belle transaction, ce qui nous amènerait à considérer toute faiblesse des cours comme une opportunité d'achat avant la scission d'avec UMG", ajoute-t-il.

BofA souligne que l'investissement dans Lagardère se fait sur la base de multiples de valorisation "faibles", alors que l'opération promet des complémentarités intéressantes, notamment dans le domaine de l'édition, un marché à la croissance modérée mais régulière, qui pourrait être facilement monétisé au vu du développement spectaculaire des contenus audiovisuels.

Compte tenu de la génération de trésorerie affiché par Vivendi, l'intermédiaire ne voit pas pour quelle raison l'opération empêcherait le groupe de médias et de divertissement de lancer des rachats d'actions.

Credit Suisse a relevé son objectif de cours sur Vivendi après avoir revu à la hausse son estimation d'Universal Music Group (UMG), la filiale musicale du groupe de médias et de divertissement.

Le bureau d'études - qui maintient son opinion "surperformance" sur le titre - explique qu'il valorise désormais UMG autour de 45 milliards d'euros, contre 38,5 milliards de dollars auparavant.

Une révision à la hausse que Credit Suisse justifie par les prévisions de croissance favorables dévoilées par UMG lors de sa journée d'investisseurs (CMD) qui ont notamment fait apparaître une hausse de l'activité désormais envisagée dans le haut de fourchette à un chiffre ("high single-digits").

Mais avec la scission effective de la filiale, qui interviendra demain, l'attention des investisseurs va de plus en plus se porter sur les activités hors UMG de Vivendi, fait-il valoir.

Une situation qui pourrait pousser les investisseurs intéressés par UMG à se détourner de l'action Vivendi, générant de facto une décote technique sur les titres du groupe français, ajoute-t-il.

"Cela pourrait éventuellement résulter en une opportunité d'achat significative", estime Credit Suisse dans sa note.

Copyright (c) 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.

rappel valeur

Vivendi


Secteur :
Communication Médias Multimédias

Marché :
CAC 40
Compartiment A
SRD
FR0000127771

Dirigeant
Monsieur Arnaud de Puyfontaine (Président du Directoire)

Contact
http://www.vivendi.com
 
 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.