Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

CAC 40: le mouvement haussier ne se dément pas

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris est attendue en hausse lundi à l'ouverture, l'assouplissement monétaire décidé par la banque centrale chinoise alimentant le mouvement haussier des dernières semaines.


Vers 8h15, le contrat "future" sur l'indice CAC 40 - livraison août - avance de 34 points à 6588 points, laissant entrevoir un début de séance en territoire positif.

La Banque populaire de Chine a surpris les investisseurs en annonçant un abaissement de ses taux directeurs, une initiative qui atteste de ses craintes vis-à-vis de la croissance et de l'impact de l'épidémie de Covid.

La stratégie de la BPC tranche avec l'orientation prise par les autres grandes banques centrales mondiales, qui ont désormais bien avancé dans leur cycle de resserrement monétaire.

Ces mesures de soutien l'ont emporté sur des statistiques économiques plus mauvaises que prévu dans le pays, à commencer par une progression de 2,7% des ventes au détail en juillet, ce qui marque un net ralentissement par rapport au mois de juin.

En Europe comme aux Etats-Unis, la séance devrait rester peu animée ce lundi en l'absence d'indicateurs de premier plan, à l'exception de l'indice Empire State de la Fed de New York qui paraîtra en début d'après-midi.

En s'adjugeant plus de 1% la semaine dernière, le marché parisien a poursuivi son "rally" estival qui lui a permis de reprendre plus de 9% en un mois. Son repli depuis le début de l'année se limite désormais à 8%.

Les chiffres encourageants de l'inflation dévoilés la semaine passée aux Etats-Unis ont largement renforcé ce courant haussier, mais les analystes préviennent que le combat contre la hausse des prix n'est pas encore terminé.

"Le marché du travail est toujours très tendu et la croissance de l'emploi ne s'est pas encore ralentie, ce qui laisse penser que l'augmentation des salaires continuera d'être soutenue", souligne Danske Bank.

"Elle est actuellement proche de 6%, ce qui est beaucoup trop élevé pour envisager de ramener l'inflation à 2% de manière durable", prévient la banque danoise.

Si le programme de la semaine s'annonce relativement allégé, les acteurs de marché prendront connaissance de plusieurs statistiques intéressantes, telles que l'indice allemand ZEW (mardi), l'inflation britannique (mercredi) et les prix à la consommation en zone euro (jeudi).

Aux Etats-Unis sont attendues, mercredi, les ventes de détail ainsi que les "minutes" de la dernière réunion de la Fed.

Autant d'obstacles qui laissent penser que le récent redressement des places boursières pourrait devenir moins linéaire, à mesure des données concernant l'inflation, la croissance et la politique monétaire.

"De notre point de vue, les marchés sont appelés à être soumis à une certaine volatilité, en grande partie du fait des relèvements de taux de la Fed qui se profilent pour les mois qui viennent", avertit le gestionnaire d'actifs américain Edward Jones.

Copyright (c) 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.