Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

CAC40: 18 séance de stagnation entre 5552 et 5.620 avant BCE

(CercleFinance.com) - Le CAC40 en termine sur un repli de 0,22% mais se maintient au-dessus des 5.
600, à 5.606 et repasse la barre des 5.600 (à 5.607Pts) en cette veille de réunion de la BCE.

La bourse de Paris est restée (modérément) plombée par la publication de plusieurs données statistiques trahissant un (net) ralentissement de la croissance de l'activité en France et en Europe... et surtout en Allemagne.

Le CAC 40 -qui avait longtemps laissé espérer une sortie "par le haut" du corridor 5.552/5.620 mardi- consolide à plat pour la 18ème fois consécutive depuis le 1er juillet.
L'Euro-Stoxx50 reste inchangé à 3.533 et finit symboliquement dans le vert (pour 0,0001% de mieux... une précision vertigineuse).

La bourse de Londres perd -0,7% alors que Boris Johnson a été officiellement nommé 1er Ministre par la Reine cet après-midi.
Dans son premier discours, il promet "un Brexit le 31 octobre, coûte que coûte".

Du côté des statistiques, deux (mauvaises) nouvelles en France et une franche dégradation en Allemagne où le PMI manufacturier plonge vers 41,3 ( au plus bas depuis la crise de 2009) alors que le consensus visait 45 (comme au mois de juin).

Selon les chefs d'entreprise français interrogés par l'Insee, en juillet 2019, le climat conjoncturel dans l'industrie se détériore légèrement au vu de l'indicateur synthétique qui perd un point à 101, et se rapproche ainsi un peu plus de sa moyenne (100).

De plus, l'indice flash composite IHS Markit de l'activité globale en France se replie de 52,7 en juin à 51,7 sur le mois en cours, signalant ainsi un ralentissement de la croissance de l'activité du secteur privé en juillet.

Idem à plus grande échelle : après s'être redressé en mai et juin, l'indice PMI composite IHS Markit pour la zone euro s'est replié en juillet, s'établissant à 51,5 contre 52,2 le mois dernier, et signalant la plus faible expansion de l'activité globale du secteur privé depuis trois mois.

Outre Atlantique, l'indice PMI composite d'IHS Markit pour les Etats-Unis ressort quasiment stable à 51,6 en estimation flash pour le mois de juillet, à comparer à 51,5 pour juin.

La NAR (National Association of Realtors) a fait état ce mercredi d'une hausse de +7% (à 646.000) des ventes de logements neufs en nombre annualisé en juin (c'est assez proche du consensus de +6%, à 640.000).

Les ventes de logements neufs pour le mois de mai ont été revues à la baisse, passant de 626.000 à 604.000.

Les ventes progressent de +4,5% en glissement annuel et le prix de vente médians ressort à 310.400$, presque inchangé sur 1 an.

Wall Street semble plafonner depuis plusieurs jours et cela se confirme avec un Dow Jones à -0,5% à 27.210 (plombé par Caterpillar avec -3,5%, après -6% au plus bas) tandis que le S&P500 est quasi stables, à 0,3% de ses records absolus, le Nasdaq grappille un peu plus de 0,1%.

Côté résultats, Caterpillar déçoit: le BPA ressort à seulement 2,83$ par action contre 2,97$ au T2 2018 alors que le consensus tablait sur 3,12 dollars.

Le chiffre d'affaires trimestriel a progressé comme prévu de 3% à 14,4Mds$.

Du côté des changes, l'euro s'affiche à 1,1140 dollar. La monnaie unique européenne perd encore -0,15%. Le Brent, pour sa part, recule de -0,4% à 64$.

Dans l'actualité des valeurs, LVMH vient de publier une croissance organique de +20% et une hausse de +15% du CA à 25MdsE (contre 24,6MdsE attendu).

Dassault Systèmes domine le classement avec +4,7%: l'éditeur de logiciels publie au titre du premier semestre 2019 un BNPA non-IFRS dilué en croissance de 20% à 1,69 euro et une marge opérationnelle non-IFRS en progression de 140 points de base à 31,8%.

Le fabricant de câbles Nexans (+3,3%) publie un résultat net part du groupe de -116 millions d'euros au titre des six premiers mois de 2019, contre +40 millions au premier semestre 2018.

Le fabricant de petit électroménager Seb affiche un résultat net de 100 millions d'euros, en croissance de 9,8%, et un ROPA de 230 millions, en progression de 10,7%, au titre du premier semestre 2019.

Veolia annonce que Koweït Integrated Petroleum Industries Company (KIPIC) vient de lui confier l'exploitation et l'entretien de sa station de traitement des eaux usées de la raffinerie située à Al Zour au sud du Koweït.

Nexity bondit de +10,7%, vers 45E suite à une révision à la hausse de sa prévision de croissance pour l'exercice 2019, à +7%, contre +5% auparavant.

Inversement, Tarkett dévisse de pratiquement -18% sur une baisse de profit d'ampleur inattendue.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.