Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

CAC40: retombe sous les 5.500 malgré un net rebond du Dollar

(CercleFinance.com) - Etrange scénario à la bourse de Paris et en Europe où les indices boursiers achèvent de reperdre l'intégralité de leurs gains à la dernière minute, durant le "fixing" pour le CAC40 (-0,07% à 5.
492) alors que le Dollar se redressait vivement durant 2 heures (de 15H30 à 17H30).

Le billet vert est remonté de 1,1905 vers 1,1800 puis 1,1820 ce soir, ce qui d'ordinaire soutient les places européennes... mais c'est tout l'inverse aujourd'hui.

D'un point de vue technique, le profil de cette première séance du terme boursier de décembre n'est pas rassurant: l'indice CAC40 ricoche sous 5.555 et en termine largement en dessous de la récente résistance des 5.520.

L'E-Stoxx50 finit dans le rouge alors que Wall Street se montre très hésitant avec une voisine de 0,4% (2 fois moins élevée qu'à l'ouverture des marchés US) pour le Dow Jones, un laborieuse stabilité pour le S&P500 et une consolidation de -0,3% pour le Nasdaq, malgré la nouvelle envolée de +5% de Tesla (vers un record absolu de 517$ sur un relèvement d'objectif de Berenberg à 560$... et Tesla franchit la barre des 500Mds$ de capitalisation pour 29Mds$ de C.A: c'est plus que jamais le titre industriel et même technologique le plus cher de l'histoire !).

Rappel: les marchés américains n'ont plus que 48H pour revenir à leur sommet avant le long pont de Thanksgiving car ils seront fermés jeudi et n'ouvriront vendredi que pour une séance écourtée (les investisseurs s'adonnant eux aussi à la grand-messe commerciale du "Black Friday").

Les investisseurs ont pris connaissance de l'indice PMI composite IHS Markit de l'activité globale aux Etats Unis: en l'absence de confinement, elle progresse de 56,3 vers 57,9 en novembre.

Ce score est le plus élevé depuis 68 mois, ce qui ne signifie pas que le PIB croît plus fortement qu'en mars 2013... mais que la série reprise actuelle est plus rapide (ou véloce) qu'à l'époque.

En revanche, en Europe, les mesures sanitaires pèsent sur l'activité globale du secteur privé qui s'est fortement repliée en novembre, au vu de l'indice PMI flash composite IHS Markit qui a chuté de 50 en octobre à 45,1 en novembre, son plus faible niveau depuis mai.
"La contraction de l'activité globale anticipée pour le dernier trimestre 2020 viendra rallonger le temps nécessaire au redressement de l'économie", prévient Chris Williamson, chief business economist à IHS Markit, qui n'attend qu'une croissance de 3,7% pour 2021.

En France, l'indice flash composite de l'activité globale s'est replié à 39,9 en novembre (47,5 en octobre), plus bas de six mois, traduisant une forte accélération de la baisse de l'activité dans le secteur privé français sur fond de mesures de reconfinement : c'est le secteur des services qui a le plus souffert avec une chute de 47,5 vers 39,9.

L'indice PMI composite du Royaume Uni -calculé par le CIPS et IHS Markit- est passé de 52,1 en octobre à 47,4 en novembre, un plus bas de six mois, traduisant aussi un retour à la contraction de l'activité du secteur privé britannique.

La tendance devrait par ailleurs rester animée par des annonces concernant des avancées scientifiques réalisées par les grands laboratoires pharmaceutiques: Astra-Zeneca + Oxford a dévoilé les résultats de tests de "phase 3" à grande échelle qui font apparaître une efficacité de 70% (sur un échantillon plus large que Pfizer qui revendique 95% d'efficacité).

Regeneron avait annoncé ce week-end que la FDA américaine avait approuvé en urgence l'utilisation son traitement aux anticorps contre le coronavirus, qui avait été administré à Donald Trump à titre expérimental.

A Paris, le CAC40 a été longtemps soutenu par Renault avec +4,3% puis Total avec +4,7%. Bonne tenue également du secteur bancaire avec Crédit Agricole à +4%, Sté Générale à +2,4%.
A noter que LVMH qui a battu son record absolu en séance à 498,8E (+20% en 2020) a également pulvérisé celui de la plus grosse capitalisation de l'histoire du marché parisien avec 250MdsE... mais LVMH ne pèse en bourse qu'un peu plus de la moitié de Tesla avec un C.A 2 fois supérieur et des bénéfices 14 fois plus élevés, pour un PER de 60 contre 1.025 pour Tesla.

Danone (-3%) n'a pas convaincu avec son annonce de plan de redressement: le groupe affirme viser des économies d'un milliard d'euros d'ici à 2023 (au prix de 2.000 licenciements dont 500 en France), qui seront réinvesties en partie pour financer de nouvelles opportunités de croissance.
Les coûts exceptionnels liés à la nouvelle organisation sont estimés à environ 1,4 milliard sur 2021-2023.

Crédit Agricole Italia, filiale à 75,6% de Crédit Agricole SA (+4%), annonce le lancement d'une offre publique d'achat volontaire entièrement en numéraire pour la totalité des actions ordinaires de Credito Valtellinese.

Teleperformance annonce avoir réussi un placement obligataire pour 500 millions d'euros, assorti d'un coupon de 0,25% et venant à échéance en 2027, première émission dans le cadre d'un programme EMTN (Euro Medium Term Note) visé par l'AMF.


Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.