Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

CAC40: hausse fragile, le D-Jones déçoit, le pétrole plonge

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris (+0,3%) reste en tête des places du Vieux Continent pour cette 1ère séance du quatrième trimestre tandis que l'Euro-Stoxx50 se replie désormais de plus de 0,4% (idem à Londres).


Francfort plombé par Bayer (-12%) cède -0,6 à -0,7%.

Wall Street déçoit: en hausse initiale de +0,7%, de Dow Jones revient à l'équilibre, le S&P500 ne conserve que +0,2% (contre +0,8% vers 15H35) et le Nasdaq se tasse de +1,2% vers +0,7% mais continue de surperformer largement les indices historiques.

Les derniers chiffres parus aux Etats Unis apportent une touche de lourdeur : l'ISM manufacturier se replie en effet à la surprise générale de 56 vers 55,4 (déjouant un consensus de 56,4).
Les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis ont baissé plus nettement que prévu la semaine passée : -36.000 à 837.000 au lieu de 850.000 anticipé lors de la semaine au 26 septembre.
Le Département du Travail a rehaussé de +3.000 son relevé d'inscriptions pour la semaine précédente, à 873.000.

Les dépenses de consommation ont augmenté de +1% en août aux Etats-Unis (score conforme aux attentes du marché) malgré un repli de -2,7% des revenus des ménages (contre -2,5% attendu), selon des chiffres publiés jeudi par le Département du Commerce.

Cette chute intègre fin de l'aide exceptionnelle de 600$/semaine accordée aux chômeurs (aide réduite de moitié, sauf effort spécial consenti par les états de façon discrétionnaire).

En Europe, on a pris connaissance des derniers indices PMI sur l'activité manufacturière au sein de la zone euro (estimation définitive d'IHS Markit): le secteur manufacturier français a renoué avec la croissance en septembre, se redressant de 49,8 en août vers 51,2 le mois dernier.

L'industrie manufacturière de la zone euro a signé en septembre sa plus forte croissance depuis plus de deux ans. L'indice PMI final pour l'industrie manufacturière de la zone euro s'est établi à 53,7 en septembre contre 51,7 en août.
Le Dollar varie peu à la lumière de tous ces chiffres : il grappille +0,1% face à l'Euro vers 1,1730.
Les faibles PMI et ISM américains pèsent sur le pétrole qui dégringole cet après-midi de -5,6% sur le NYMEX, sous les 38$ (37.95).
Il ne faut pas cherche plus loin la raison du pullback de -3% sur Total et de -7% sur Vallourec et de -6% sur Rubis (réseau de stations services).
Les indices PMI "flash" du mois de septembre avaient montré que l'augmentation du nombre de contaminations au coronavirus en Europe avait tendance à exacerber le caractère disparate de la reprise.

"La recrudescence des cas de Covid-19 dans toute l'Europe se ressent sur l'indice des directeurs d'achats (PMI) des services de septembre, qui dénote une économie hésitante à la fin du troisième trimestre", constatent ainsi les experts de Swiss Life Asset Managers.

Les marchés continuent de fluctuer au gré des espoirs d'adoption d'un "Covid Plan" à 1.500 milliards de dollars par le Congrès... les Démocrates bataillant pour un montant de 2.200Mds$: il s'agit -symboliquement- d'un effort équivalent à 10% du PIB américain.

Du coté des valeurs, les foncières entament aussi mal le 4ème trimestre qu'elles avaient conclu le 3ème: Klépierre dévisse de -5,6%, Mercialys de -5%, Unibail de -4%.

Le Conseil d'administration de Suez confirme ce matin son soutien à la lettre d'intention d'Ardian en vue de l'acquisition des actions détenues par Engie dans Suez à hauteur de 29,9%.

Cette opération serait suivie immédiatement d'une offre publique en numéraire pour l'ensemble des actionnaires de Suez, dans les mêmes conditions de traitement.

Veolia confirme pour sa part accueillir favorablement les demandes d'Engie. Le groupe annonce l'extension de la validité de l'offre présentée hier à Engie jusqu'à la date du lundi 5 octobre 2020. Il va formaliser, d'ici à cette date, les modalités de son engagement de ne pas lancer d'offre publique d'achat hostile sur les titres de Suez.

Vinci a signé un accord avec la République du Kenya. Le contrat porte sur le développement du projet d'autoroute Nairobi - Nakuru - Mau Summit. Il est d'un montant d'environ 1,3 milliard d'euros. Le projet consiste à transformer la route principale existante en une autoroute à 2x2 voies, sur 175 kilomètres.

Worldline et Ingenico annoncent avoir obtenu hier l'autorisation de la Commission européenne au titre du contrôle des concentrations pour le projet d'acquisition d'Ingenico.

STMicro (+7%, large leader du CAC40) a annoncé un chiffre d'affaires net préliminaire de 2,67 milliards de dollars du troisième trimestre 2020, en croissance de 27,8 % en séquentiel au-dessus du niveau supérieur de la fourchette de prévisions.
Les prévisions précédentes pour le chiffre d'affaires net du troisième trimestre 2020 étaient de 2,45 milliards de dollars, en hausse de 17,4 %

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.