Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Wall Street: balloté en hausse et baisse, opte pour un gain

(CercleFinance.com) - Le scénario de cette séance de jeudi ressemble beaucoup à celui des places européennes avec une courbe en forme "d'accent circonflexe": entame hésitante, hausse de +1,1% à mi-séance, rechute linéaire de -1,5% depuis les sommets du jour dans l'après-midi, puis rebond in extremis pour clôturer sur une hausse symbolique (au lendemain d'un "sell off" de -2 à -3% pour les 3 grands indices).


Wall Street reste balloté au gré des déclarations à l'emporte-pièce de Donald Trump (concernant le respect du résultat des élections), des inquiétudes sur l'aggravation de la pandémie dans plusieurs pays d'Europe et dans certains Etats américains, des spéculations sur l'adoption du "Covid-plan" de 1.500Mds$ avant les élections du 3 novembre... et bientôt, des anticipations concernant les résultats du 3ème trimestre qui devrait avoir été celui d'un fort rebond conjoncturel.

Le Dollar qui s'est avancé jusque vers 1,1626 face à l'Euro (un zénith pour le mois de septembre) aurait pu peser sur la tenue des exportatrices, mais il s'est replié en fin de journée vers 1,1675 (-0,2%).

Le Dow Jones grappille 0,2% à 26.815, le S&P-500 0,3% à 3.246 (juste ce qu'il fallait pour repasser positif d'un cheveu sur l'année 2020) et le Nasdaq Composite de 0,37% à 10.672... insuffisant pour renouer avec l'ex-support des 10.750.

Le Nasdaq a profité des hausses d'AMD +1,5%, Tesla +2%, eBay +2,2%, Lam Research +3,2%, Illumina +4,9%.
Le Nasdaq aurait aussi pu clôturer dans le rouge avec les replis de Zoom -7,1%, Twitter -4,8%, Norwegian Cruise -3,6%, Under Armour -3,3%, Delta -1,9%, Southwest -1,8%, Regeneron -1,7%...

Le Dow Jones a été maintenu à flot par Apple (+1%) puis Microsoft (+1,3%) qui ont compensé la rechute de -3,8% de Boeing et c'est le seul titre Goldman Sachs qui a fait la différence à la hausse avec +4,8%.

Les chiffres du jour se sont apparemment neutralisés, même si la grande vigueur de l'activité dans le secteur immobilier continue de surprendre : les ventes de maisons neuves au mois d'août ont bondi de +4,8% au lieu de -0,8% anticipé.
Le cumul des achats de maisons s'inscrit au-delà de la barre symbolique du million d'unités en rythme annuel (à 1,01 million), un record qui datait de 14 ans, au sommet de la bulle des "subprimes" à l'été 2006.

Déception en revanche avec les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage qui remontent vers 870.000 selon les chiffres du Département américain du Travail (contre 866.000 la semaine précédente) alors que le consensus n'anticipait que 840.000 inscriptions.
La moyenne mobile sur quatre semaines a reculé de 35.250 par rapport à la semaine précédente, à 878.250... le nombre de chômeurs indemnisés se maintient au-delà des 12,5 millions.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.