Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Wall Street: un nouveau 'sell-off' de très mauvais augure

(CercleFinance.com) - Wall Street subit un nouveau trou d'air qui va faire du dégât puisqu'au-delà de scores fleuves à la baisse, le Nasdaq (-3,02%) et le S&P500 (-2,37%) cassent assez franchement d'importants supports directionnels moyen terme (10.
750 et 3.280 respectivement).

Autre singularité à méditer, ces 2 indices alignent une 5ème séance de repli sur 6, au lendemain de la seule séance positive depuis le 15 septembre... mais 24H plus tard, de nouveaux planchers sont atteints qui ramènent les scores à leurs niveaux de fin juillet, à 12% des sommets absolus du 3 septembre pour le Nasdaq et 9% pour le S&P500.

Le Dow Jones, soutenu par le titre Nike qui s'envolait de +9%, ne cède que -1,9%.
Les petites capitalisations ne s'en sortent pas mieux, le Russel-2000 affiche même le plus mauvais score avec -3,05%.
Le "VIX", baromètre du stress bondit de +8,3% vers 29,1... mais ce n'est pas une variation spécialement spectaculaire vu la violence du renversement de tendance en "intraday".
Wall Street commence à redouter l'absence de consensus sur le nouveau "Covid-plan" de 1.500Mds$ avant les élections: cela semblait acquis fin août mais 4 semaines plus tard, les positions des 2 camps semblent plus éloignées que jamais avec un désaccord total sur le "timing" de la désignation du 9ème juge à la Cour Suprême (que les Républicains souhaitent boucler avant le 3 novembre), mais aussi sur son profil car Trump veut substituer une personnalité conservatrice à la très progressiste juge Ginsburg.

Jerome Powell n'a pas redonné le moral à Wall Street à l'occasion de sa seconde journée d'audition devant le Congrès et ne promettant rien de plaisant (comme des rachats d'actifs plus agressifs) : il souligne même que la FED est moins active depuis quelques semaines sur le marché secondaire des dettes d'entreprises (c'est donc que cela va mieux, les trésoreries sont moins tendues).
Il juge par ailleurs la politique monétaire actuelle "bien calibrée" (autrement dit, pas besoin d'en faire plus pour l'instant).

Ce ne sont pas les chiffres US du jour qui pouvaient endiguer le "sell off" de la seconde partie de la séance puisque le résultat des enquêtes PMI "Markit" sur l'activité dans le secteur privé aux Etats-Unis s'avère un peu décevant : l'indice composite d'activité s'effrite de 54,6 vers 54,4 en septembre.

L'indice des directeurs d'achat des "services" recule à 54,6 contre 55 en août, ce qui est plus inquiétant. L'indice manufacturier est le seul positif, à 53,5 en septembre contre 53,1 en août.

Outre la neutralité du positionnement de la FED, beaucoup de commentateurs pointaient la déception consécutive à la prestation d'Elon Musk mardi soir, de grandes annonces étaient attendues mais rien n'est venu pour justifier des niveaux de valorisation très "tendus": Tesla plonge de -10,3%, on retrouve aussi Salesforces -4,8%, Apple -4,2%, Nvidia, Skyworks, Splunk -4%, AMD -3,8%, Microsoft -3,3%...

Le Nasdaq-100 (-3,2%) ne comptait qu'une poignée de rares rescapés : Western Digital +6,7%, Illumina +1,7%, Zoom +1,6%...

Le baril de WTI a beau n'avoir cédé que peu de terrain (0,7% vers 39,5$), les doutes sur la pérennité de la reprise économique ont fait replonger Apache -9,3%, Marathon Petroleum -7,4%, Occidental et Valero -6,1%, Marathon Oil -5,8%, Devon -5,7%, Diamonbak et EOG -5,4%, Halliburton -5,1%, Concho -5%, Noble et Chevron -4,8%...

Le cuivre a également chuté, et comme il s'agit d'une vague de liquidation qui n'épargne aucune classe d'actif, l'or et l'argent ont également lourdement corrigé avec -2,5% sur le premier (1.864$/Oz) et -6,5% sur le second à 22,9$/Oz.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.