Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Taux: nette contraction des 'spreads' en Europe en 1 semaine

(CercleFinance.com) - (CercleFinance.
com) -La tendance à la décrue sur les rendements des dettes souveraines du "Sud" se confirme, et cela fait presque une semaine que ce phénomène se perpétue (mais les taux se détendent depuis le 1er septembre en Europe).

C'est une forme de "risk on" sur les dettes jugées les plus vulnérables, ce qui témoigne de la confiance dans la BCE à écraser les "spreads" (réduire la fragmentation en langage "banque centrale").

Nos OAT effacent donc 1,5Pt de base à -0,223%, ce qui comprime l'écart avec les Bunds (qui ne bougent pas, à -0,482%) à moins de 26Pts de base, ce qui ressort comme l'un des meilleurs ratios des dernières années.

Ce même ratio chute à moins de 150Pts de base face au BPT italien, avec -2Pts de base à 0,9700% (un niveau carrément très proche du record absolu intraday des 96,3% du 20 août, égalé ce mercredi vers 16H), la meilleure clôture de l'histoire (0,98% était le précédent plancher).

Légère embellie également sur les "Gilts" avec -0,5Pt de base à 0,212% alors que Boris Johnson se déclare confiant dans la possibilité de conclure un accord post-Brexit d'ici le 15 octobre.
A noter également que les prix à la consommation au Royaume Uni ont augmenté à un rythme annuel de 0,2% en août (0,00% anticipé), en repli de 0,8 point par rapport à celui affiché le mois précédent, selon l'ONS.

Quasi statu quo outre-Atlantique avec des T-Bonds (-è0,5Pts à 0,673%) sans inspiration depuis plusieurs séances: les opérateurs semblent ne rien attendre la FED avant les élections du 3 novembre.

Contrairement au "black out" médiatique qui précède d'ordinaire le FOMC, la FED a fait connaître son scénario monétaire à l'horizon 2024: pas de hausses de taux (le seul débat possible devient donc: les fera-t-elle passer en négatif ?).
L'ultime suspens réside dans le degré de tolérance à l'inflation: de combien la hausse des prix pourrait-elle dépasser les 2% avant que la FED réagisse (et si elle fait une "moyenne", sur combien de trimestres ? sur 2, 4 ou 6 ?).

Du côté des statistiques, les ventes de détail aux États-Unis déçoivent : elles n'ont augmenté que de 0,6% le mois dernier au lieu de +1% anticipé (après +0,9% en juillet), selon le Département du Commerce.

En excluant le secteur automobile (véhicules et équipements), les ventes de détail américaines se sont accrues de 0,7% en août, alors que le consensus de marché visait une progression bien supérieure, de l'ordre de +1,2%.




Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.