Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Taux:timide embellie mais semaine globalement assez négative

(CercleFinance.com) - Wall Street aligne une 3ème semaine de hausse (la 2ème pour le Dow Jones) et même revenus au sommet, les indices US ne lâchent rien: le "full risk on" reste la ligne de conduite de la plupart de investisseurs qui pratiquent le "trend following" mais les marchés obligataires n'en sont pas trop affectés, pour l'instant.


Les T-Bonds avaient chuté jeudi soir, leur rendement grimpant jusque vers 0,715% : ils se détendent vers 0,700% (-1,5Pt) malgré un déluge de "stats" US plutôt robustes.
Sur la semaine, les T-Bonds se retendent de +14Pts, ce qui n'est pas anodin... mais ne trouble pas Wall Street.
L'indice de confiance du Michigan progresse légèrement, de 72,5 vers 72,8... mais c'est mieux que les 72 anticipé, donc c'est positif pour les marchés.

La production industrielle des États-Unis s'est accrue de 3% en juillet selon la Réserve fédérale (conformément à l'estimation moyenne des économistes) après une progression de 5,7% au mois de juin (chiffre révisé d'une estimation initiale de 5,4%)... mais sur 12 mois, la production chute de -8,2%, on est encore loin du retour à la normale et de la reprise en "V" dont Larry Kudlow réaffirmait jeudi soir que "c'est toujours le scénario le plus probable".

De son côté, le taux d'utilisation des capacités dans l'industrie américaine est ressorti en hausse de 2,1% à 70,6% le mois dernier, un taux supérieur de 0,1 point au consensus.

Les stocks des entreprises américaines ont baissé de -1,1% en juin (après une baisse de -2,3% en mai) selon des données présentées ce vendredi par le Département du Commerce.

Plus tôt dans l'après-midi, les opérateurs avaient découvert les ventes de détail aux États-Unis : elles ont augmenté de seulement +1,2% selon le Département du Commerce, un score assez éloigné des 2,3% attendus... mais Wall Street peut se rassurer avec les ventes hors automobiles qui grimpent de +1,9% (contre +1,2% estimé).

Surprise également du côté de la productivité avec un bond de +7,3% (contre +4,4% estimé)... et les coûts unitaires explosent de +12,2% (contre +6,6% anticipé).
Ces 2 derniers chiffres sont trop éloignés des attentes pour être crédibles et donc, les marchés n'en tiennent pas compte.

Des "stats" ont également été publiées en Europe ce matin: la hausse de l'indice des prix à la consommation (IPC) en France accélère à +0,4% sur un mois, après +0,1% en juin, selon l'Insee.
Corrigés des variations saisonnières, les prix augmentent même de 0,7% en juillet, après +0,1% le mois précédent.

Nos OAT finissent la semaine sur une note positive avec un rendement en baisse de -1,3Pts à -0,134% (la semaine se solde par une tension de +7Pts de bas), les Bunds s'améliorent également de -1,7Pts à -0,425%, même écart sur les "bonos" espagnols à 0,359%... et la meilleure performance du jour est à mettre à l'actif des BTP italiens avec -3,3% à 1,044%.

Peu de mouvement sur les Gilts britanniques qui stagnent vers 0,241% contre 0,244% jeudi... mais c'est une mauvaise semaine puisque le rendement grimpe de +16,5Pts, un des plus gros écarts en valeur absolue de la semaine.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.