Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

WallStreet: le Covid-19 fournit un bon prétexte aux vendeurs

(CercleFinance.com) - Wall Street limite la casse et ne finit pas au plus bas du jour.
.. et rien de comparable avec les -7% du 11 juin dernier puisque les pertes ont plafonné autour de -3% vers 17H30.

Au final le repli atteint -2,7% sur le Dow Jones à 25.446, -2,6% sur le S&P500 à 3.050 et -2,2% sur le Nasdaq à 9.908.
Le Nasdaq-100 "sauve" in extremis la marque des 10.000Pts (-2,1% à 10.002).
malgré ce repli, le S&P500 rste en course pour le meilleur trimestre depuis 1975 et le Nasdaq pour son meilleur trimestre depuis fin 1999, en pleine bulle des "dot.com".

Les premières minutes de cotations étaient encourageantes à New York, avec un Nasdaq positif qui tentait d'aligner une 9ème séance de hausse... mais tout a basculé lorsque le maire de New York -Andrew Cuomo- en accord avec le gouverneur du New Jersey (Phil Murphy) et du Connecticut(Ned Lamont) a annoncé une mise sous quarantaine de 14 jours pour les personnes provenant des états les plus impactés par le rebond de la pandémie: cela vise l'Alabama, l'Arkansas, l'Arizona, la Floride, la Caroline du Nord et du Sud, l'état de Washington, l'Utah et le Texas.

Malgré de nombreux signes de contamination alarmants depuis 15 jours, les indices US poursuivaient leur rally haussier, le Nasdaq battant record sur record depuis le 5 juin dernier: cela rappelait par de nombreux aspects la période de déconnexion avec le réel du 27 janvier au 19 février dernier.

Le Nasdaq lâche retombe sous les 10.000 (vers 9.870) après avoir aligné 8 séances de hausse consécutive (l'indice gagne +30% au 2ème trimestre, sa meilleure performance depuis fin 1999).

En plus de la pandémie, vient se greffer ce mercredi le risque de dégradation des relations commerciales avec l'Europe.
L'administration Trump envisage d'imposer pour 3,1Mds$ de sanctions douanières supplémentaires sur les importations de produits européens (l'Allemagne est la première visée, ainsi que la France et l'Italie).

Diamondbak -9,5%, Devon et Occidental Petroléum -9,1%, Halliburton et Schlumberger -8,8%, Nal Oilwell -7,6%, Valero -7,4%, Noble -6,1%, Exxon -4,7%, Chevron -4,2%,

Le Nasdaq a subi une rafale de prises de profits sur Expedia -6,2%, NXP -5,7%, Tesla -4,1%, Regeneron -3,8%, Facebook -3,4%, Micron -3,1%, AMD -3%, Microsoft -2%, Apple -1,8%... et Amazon lâche 1,1% (à 2.374$) après avoir inscrit un nouveau record absolu à 2.796$ pour une capitalisation qui a flirté pour la 1ère fois avec les 1.400Mds$.

Parmi les rares rescapés du Nasdaq, tir groupé de Zoom, T-Mobile et Gilead à +1,2%.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.