Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

CAC40: renoue avec les 4.500 avec Nasdaq100 revenu au zénith

(CercleFinance.com) - Le CAC40 en termine sur un gain de +0,87% 4.
497Pts, l'Euro-Stoxx50 gagne +1,37% à plus de 2.942 dans le sillage de Wall Street qui succombe à un nouvel accès d'euphorie, dans le sillage des "GAFAM", avec un nouveau record absolu d'Amazon à 2.489$.

Le Dow Jones s'envole de +1,6% au-delà de 24.600, le S&P500 de +1,8%, le Nasdaq-100 flambe de +2,2% vers 9.498 et se retrouve à 2.5% de son record absolu du 19/02 (9.736Pts) et affiche +8,6% de gain annuel: il vient de gagner +2.770Pts en moins de 2 mois (plancher à 6.773 le 23 mars).

C'est la hausse la plus spectaculaire de l'histoire, dans le délais le plus court de l'histoire.
Le scénario est tellement stupéfiant que personne n'ose imaginer quel sera l'impact sociologique de records boursiers établis -à crédit et avec de "l'argent magique"- au même moment que le pire krach économique de l'histoire et son cortège de drames humains... innombrables, sans même parler des morts par dizaines de milliers.

A ce propos, Commerzbank rappelle que "Le nombre de nouvelles infections progresse de nouveau dans le monde" même si la courbe décroit en France et en Europe.

Commerzbank note l'ensemble des 50 Etats américains ont commencé à assouplir leurs restrictions, au risque d'un rebond de la pandémie comme en Chine ou a Singapour.

"L'Allemagne et le groupe de Visegrad veulent rouvrir graduellement leurs frontières. En Italie, presque tous les magasins de vêtements et les trois quarts des restaurants ont réouverts leurs portes", ajoute la banque allemande.
Les liaisons aériennes entre l'Espagne et l'Italie sont également rétablies.
Aux Etats Unis, quelques lignes re-fonctionnent mais le nombre de passagers transportés au quotidien reste divisé selon les jours par 20 ou 25 et les avions ne peuvent être remplis qu'à 70% maximum... donc l'exploitation reste non rentable, et le restera pour de nombreux mois.

Ce mercredi, les "stats" s'avèrent peu nombreuses: le taux d'inflation annuel de la zone euro s'est établi à 0,3% en avril, contre 0,7% en mars, d'après Eurostat qui avait annoncé un taux de 0,4% en estimation rapide pour avril à la fin du mois dernier.

En avril les plus fortes contributions au taux d'inflation annuel proviennent de l'alimentation, alcool et tabac (+0,67 points de pourcentage), suivis des services (+0,52 pp), des biens industriels hors énergie (+0,09 pp) et de l'énergie (-0,97 pp).

Une des annonce fortes du jour, ce sont les 9.000 licenciements annoncés par Rolls Royce, le concurrent de Safran.

Et Air-France qui cesse d'exploiter les Airbus A-380.

Les opérateurs ont pris connaissance des résultats du distributeur américains Target qui ressortent inférieurs au consensus.
Loewes a revanche publié des résultats salués par une hausse de +4%.
Wal Mart a en revanche annoncé une hausse de +74% de ses ventes sur internet.
Total (+0,5%) confirme son engagement à la vente d'actifs non-stratégiques en mer du Nord britannique, après avoir renégocié avec HitecVision les conditions financières de l'accord pour refléter les conditions actuelles du marché.
Séance difficile pour les constructeurs automobiles: Peugeot perdait -6% ce matin, mais rien au final alors que son concurrent Renault (+6,2%) vient d'obtenir un "PGE" de 5MdsE et se prépare à un plan de restructuration devant déboucher sur 2MdsE d'économies.

Selon des informations parues dans Le Canard Enchaîné, le groupe Renault envisagerait de fermer quatre sites en France, dans le cadre d'un plan d'économie de 2 milliards d'euros qui serait annoncé le 29 mai.

Selon l'hebdomadaire, les usines de Choisy-le-Roi, Dieppe et des Fonderies de Bretagne seraient concernées en premier. Flins, dans les Yvelines, "viendra plus tard", selon le Canard. Dans cette dernière, précisent les Échos, la marque au losange pourrait arrêter en effet la production automobile en tant que telle (la ZOE et la Nissan Micra y sont actuellement assemblées), au profit d'autres activités qui lui seraient transférées.

bioMérieux annonce que son conseil d'administration propose de réduire exceptionnellement le dividende qui sera versé le 16 juillet au titre de 2019, à 0,19 euro par action, au lieu de 0,38 euro comme initialement proposé.

Worldline indique que dans le contexte de l'épidémie de coronavirus, son assemblée générale mixte du 9 juin se tiendra à huis clos, hors présence physique des actionnaires, avec des modalités afin de leur permettre de participer à distance le mieux possible.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.