Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Taux: journée calme mais recherche de sécurité prédominante

(CercleFinance.com) - La hausse des T-Bonds et des Bunds, le repli des OAT, Bonos et autres BTP italiens démontre que les opérateurs se situent de nouveau dans une logique de recherche de sécurité.


Car en parallèle, les indices US rechutent de -4% en moyenne, tout comme leurs homologues européens: l'ambiance a été clairement assombri par une déclarations de Donald Trump: "les deux prochaines semaines vont être très douloureuses" -il fait naturellement allusion au nombre de victimes- alors que la barre des 200.000 personnes contaminées sera franchie ce soir aux Etats Unis, dont un gros tiers des cas pour le seul état de New York (où tous les cinémas, salles de spectacles, musées restaurants, transports en commun étaient demeurés opérationnels jusqu'à tout récemment).

Les T-Bonds US se détendent logiquement de -7Pts vers 0,627% après les statistiques du jour (emploi et ISM): le cabinet de services aux entreprises ADP indique que le secteur privé américain n'aurait détruit que 27.000 emplois le mois dernier, alors que la prévision moyenne des analystes qui s'établissait à une perte de 150.000: la réalité du marché du travail (NFP) vendredi risque de s'avérer sans commune mesure avec ces chiffres.
Dans le détail, ADP précise que 90.000 emplois ont été supprimés dans les petites entreprises au mois de mars, alors que les moyennes et grandes entreprises en ont généré respectivement 7.000 et 56.000.

Cette publication témoigne donc d'un net retournement par rapport aux 179.000 créations de postes enregistrées en février, chiffre d'ailleurs un peu révisé par rapport à une estimation initiale qui était de 183.000.

Retournement également dans l'industrie : selon l'ISM (Institute for Supply Management), l'activité du secteur manufacturier aux Etats-Unis s'est contractée en mars de 50,1 vers 49,1... une heureuse surprise alors que le consensus moyen tablait sur une chute de -5Pts vers 45 (mais le prochain ISM sera accablant).

En Europe, les indices PMI manufacturiers(équivalent des ISM) reflètent les conséquences de l'épidémie de coronavirus.

L'indice PMI IHS Markit de l'industrie manufacturière en France décroche de 49,8 en février vers 43,2 en mars, sa plus forte détérioration depuis janvier 2013. Les ventes de véhicules individuels s'effondrent de -72%, cela devrait passer à -90/-95% en avril si l'exemple chinois se généralise.

La propagation de l'épidémie de coronavirus a entraîné les plus forts reculs de la production et des nouvelles commandes depuis le début de l'année 2009, tendances qui ont conduit les entreprises à procéder à d'importantes réductions d'effectifs.
Nos OAT pourtant ne se détendent pas, leur rendement repasse même positif à 0,013% (soit +2Pts par rapport à mardi).

L'indice PMI final IHS Markit pour l'industrie manufacturière de la zone euro s'est replié de 49,2 en février à 44,5 en mars (estimation flash : 44,8). Cet indicateur, sous la barre des 50 pour le quatorzième mois consécutif, connait en outre son plus faible niveau depuis 92 mois, soit près de 8 ans.
L'Italie dit s'attendre à une récession de -6% cette année, le gouvernement italien vient d'annoncer rajouter 10MdsE de mesure de soutien ce mercredi, les BTP se détendent ce soir de -3,5Pts vers 1,50%... après s'être dégradés jusque vers 1,595% en milieu de journée.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.