Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Taux: séance historique, les T-Bills US en rendement négatif

(CercleFinance.com) - Avec les +4,5% à Paris, +5% à Wall Street sur le Dow Jones (après environ +11% la veille), l'aversion au risque semble se tasser un peu.


Mais les marchés obligataires envoient des signaux contradictoires: si les T-Bonds 2030 se retendaient de +5Pts vers 0,86% à la mi-journée, ils reviennent à l'équilibre vers 0,81%.
Mais surtout, cette journée du 25 mars restera historique: le rendement des T-Bills à 3 mois devient négatif (-0,036%) pour la première fois de l'histoire des USA, les T-Bills 1 mois affichent -0,015% : c'est la marque d'une recherche de sécurité à tout prix.

En Europe, nos OAT corrigent légèrement et leur rendement remonte de 0,185 à 0,205%, idem pour les Bunds à -0,278%.
La meilleure performance du jour est à mettre à l'actif des BTP italiens avec -7Pts à 1,525%.

Peu de statistiques pour animer le marché dans l'Eurozone, l'indice IFO dégringole sans surprise de -10Pts vers 86,1, avec un sous indicateur des anticipations en chute libre.

Aux Etats Unis, le Département du Commerce américain fait état d'un bond de 1,2% des commandes de biens durables aux États-Unis en février 2020, là où le consensus anticipait un repli de 0,8%, après une hausse de 0,1% le mois précédent (-0,2% en estimation initiale pour janvier).

Hors transport, catégorie particulièrement volatile, le niveau des commandes de biens durables s'est tassé de 0,6% d'un mois sur l'autre, alors que les économistes n'attendaient en moyenne qu'un repli de 0,3%.t des stocks de pétrole.
Le chiffre le plus surprenant du jour concerne les stocks commerciaux de pétrole des États-Unis: malgré une activité en nette décrue, ils n'ont augmenté que d'environ +1,6 million de barils (à 455,4Mns de barils) la semaine dernière, selon des données publiées par l'EIA (Energy Information Administration).

Plus globalement, le "no limit" de la FED et le vote du "Covid Bill" de 2.000Mds$ rentrent maintenant dans la catégorie du "fait accompli", les opérateurs cherchent désormais à évaluer la durée de la période de confinement car les risques de récession et les dégâts économiques vont progresser exponentiellement avec la durée du "lockdown".

En Europe, 9 dirigeants réclament la création des "coronabonds", un emprunt mutuel qui risque de rappeler le projet des Eurobonds au moment de la crise grecque et dont l'Allemagne n'avait pas voulu, refusant la mutualisation des risques avec des pays laxistes et refusant de s'appliqué l'orthodoxie prônée par Bruxelles.
Le gouvernement allemand indique par ailleurs un retour à "la rigueur budgétaire" dès que la crise sera résolue.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.