Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Marché: le dossier iranien alimente l'aversion au risque

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris devrait débuter en baisse lundi matin, dans des marchés toujours affectés par le climat géopolitique dégradé qui alimente l'aversion au risque et favorise les valeurs refuges.


Vers 8h15, le contrat futur sur l'indice CAC 40 - livraison janvier - lâche 45,5 points à 5990,5 points, annonçant une ouverture en territoire négatif.

La tendance en Europe devrait ainsi s'inscrire dans le sillage des places asiatiques, qui accusaient toutes de lourds replis lundi après la décision de l'Iran ne ne plus s'imposer de limite en matière d'enrichissement de l'uranium.

Sur son compte Twitter, Donald Trump a lui menacé Téhéran d'une riposte "rapide" et "totale", voire même "disproportionnée", en cas d'attaque contre tout intérêt ou citoyen américain.

"Dans une certaine mesure, l'irruption des tensions au Moyen-Orient a fourni une bonne raison pour ne pas trop prolonger le rally des marchés américains, dont la tendance haussière ne semble toutefois pas remise en cause", affirme-t-on du côté d'IG.

Vendredi, la correction des indices américains est restée plus que limitée, et même anodine en regard des 15% à 18% gagnés depuis le 2 octobre dernier.

Le Dow Jones et le Nasdaq n'ont reculé que de 0,8%, de telle sorte que la semaine écoulée s'est achevée sur un score positif.

"Ceci dit, au vu des événements attendus cette semaine, les marchés d'actions américains pourraient bien évoluer sans grande tendance, à moins d'une soudaine dégradation des tensions géopolitiques", ajoute-t-on chez IG.

L'attentisme pourrait effectivement l'emporter à quelques jours de la publication, prévue vendredi, des chiffres mensuels des créations d'emploi aux Etats-Unis, toujours très suivis par les investisseurs.

La production industrielle en Allemagne sera également surveillée de près, afin d'écarter tout risque de récession dans l'immédiat.

"Nous nous attendons à ce que l'économie américaine continue de créer une pléthore d'emplois et à ce que l'industrie manufacturière allemande se soit stabilisée", assurent les équipes de Commerzbank.

Le dossier iranien risque, en tout cas, fort d'éclipser l'agenda économique du jour, qui sera essentiellement dominé par les derniers indices d'activité PMI dans le secteur des services en Europe.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.