Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Wall Street: sous camisole algorithmique, déception sino-US

(CercleFinance.com) - Le Dow Jones finit complètement stable à 27.
492, le S&P500 grappille +0,07% mais le Nasdaq se replie de -0,3%.

L'évolution de Wall Street semble démontrer de façon assez frappante à quel point l'évolution des indices US reste sous le contrôle inflexible des "algos" puisque même l'annonce quasi officielle (dépêche Reuters) qu'un accord commercial sino-américain n'est pas prêt d'être signé, et tout du moins pas avant mi-décembre (juste avant un éventuel relèvement de 15% des tarifs douaniers US), n'a même pas engendré la moindre consolidation.

La signature d'un accord par Trump et Xi Jinping (anticipée mi-novembre avant l'annulation du sommet de l'APEC au Chili) restait possible en marge d'un prochain sommet international... mais l'accord commercial de "phase 1" pourrait bien être reporté à la fin de l'année, ce qui signifie qu'il n'y aura pas de règlement définitif avant le 1er trimestre 2020.

Wall Street a fait semblant d'oublier -se laissant volontiers bercer d'illusion par les divers participants au dossier à la Maison Blanche- que Pékin ne signera rien tant que les droits de douane déjà appliqués sur plus de 100 milliards de dollars d'importations chinoises ne seront pas levés (et on ne parle même pas de l'annulation des hausses de tarifs prévues au 15 décembre, sans quoi rien ne sera possible).

Alors, on pourra toujours invoquer les propos de Charles Evans -le président de la FED de Chicago- estimant que l'économie américaine est dans une "bonne position " mais qui a ajouté que "la Réserve fédérale pourrait être obligée de réagir en cas de choc négatif sur la croissance"... ce qui laisse la porte ouverte à une nouvelle et 4ème baisse de taux cette année.

Plusieurs données statistiques étaient à l'agenda ce mercredi : l'indice de productivité de la main d'oeuvre non-agricole a reculé de 0,3% en rythme annualisé au troisième trimestre 2019, selon l'estimation préliminaire du Département du Travail, alors que le consensus visait une hausse de 0,8%.
Si le nombre d'heures travaillées a affiché une augmentation de 2,4%, la production n'a progressé que de 2,1%. Les coûts unitaires salariaux - qui mesurent l'évolution du coût du travail - ont pour leur part progressé de 3,6%.

Les stocks commerciaux de pétrole des États-Unis ont augmenté d'environ 7,9 millions de barils (à 446,8 millions de barils), selon des données publiées ce mercredi par l'EIA (Energy Information Administration), déjouant un consensus de l'ordre de +1,5 million de barils.

La chute logique de -1,5% du baril de WTI vers 56,4$ a plombé le secteur énergie avec Exxon -2,2%, Williams -3,1%, Marathon et Noble Energy -3,6%, Devon -4,1%, Occidental -5,5%, Diamond Back -14,5%... mais le "gadin du jour" a été subi par Chesapeake, -29% à 0,9$ après -38% à 0,79$, la faillite du N°2 de la production de gaz américain -et pionnier du forage en diagonal- semble imminente.

Le Nasdaq a fléchi malgré les hausses de Cisco +1,1%, Micron -2,1%, Tesla +3% car les replis ont été les plus nombreux avec Microchip -4,4%, Mylan -3,5%, Walgreen Boots -2,8%, NXP -2%, Facebook -1,5%...

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.