Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Taux: évolutions divergentes des deux côtés de l'Atlantique

(CercleFinance.com) - Cette journée a été fertile en statistiques, pas moins de 3 côté USA et 2 côté Europe.


Mais au final, les évolutions sont disparates: c'est la consolidation qui l'emporte en Europe, la hausse outre-Atlantique, après une quasi stagnation la veille.
Des écarts de +2Pts affectent les Bunds et les OAT et on dirait que les marchés obligataires ont pris acte avec 24H de retard du rallye haussier des actions et même de nouveaux records absolus, comme sur le CAC40 "GR" à 15.525Pts mardi).

Les T-Bonds US en revanche se sont détendus de -3Pts (vers 1,74%) après la publication du très solide baromètre mensuel du moral des constructeurs de maisons aux Etats Unis fait un bond inattendu de +3Pts vers 71 (contre 68 anticipé) et retrouve ses plus hauts absolus.
Les stocks des entreprises américaines (chiffre mineur) sont restés stables en août, selon le Département du Commerce après une hausse de +0,3% en juillet (le consensus tablait sur +0,2%).

Les chiffres de la consommation expliquent mieux la détente des taux de ce mercredi : les ventes de détail se sont contractées de -0,3% en septembre aux Etats Unis, aux antipodes de l'anticipation de +0,3% mais c'est largement causé par la chute de -1% des ventes de véhicules en septembre (grève d'1 mois chez General Motors).
La vraie surprise provient de la forte révision à la hausse des ventes du moins d'août, de +0,4% à +0,6%, ce qui en revanche est difficilement explicable.

D'autres données statistiques avaient été publiées ce matin, sans d'avantage d'impact sur la tendance: tout d'abord, les prix à la consommation au Royaume Uni ont augmenté à un rythme annuel de 1,7% au mois de septembre, un taux stable par rapport à celui affiché le mois précédent, selon l'office national de statistiques.

En incluant les coûts de logement des occupants, le taux d'inflation annuel s'est aussi maintenu à 1,7%, avec des pressions à la baisse des prix du carburant, des voitures de seconde main, ainsi que de l'électricité, du gaz et d'autres carburants.
Les "Gilts" britanniques se dégradent de +2,5Pts à 0,718% alors qu'il faudrait un miracle pour qu'un accord sur le Brexit soit conclu avant la fin de la semaine (avant un nouveau round de négociations UE/UK).

Le taux d'inflation annuel de la zone euro s'est établi à 0,8% en septembre 2019, contre 1,0% en août (et 0,9% en estimation rapide), et celui de l'Union européenne s'est établi à 1,2% en septembre, contre 1,4% en août, d'après Eurostat.
Les Bunds Allemands se dégradent franchement, de -3,4Pts à -0,39% et nos OAT se retendent de +2,8Pts à -0,1400%.
Les Bonos espagnols décalent de +2,4Pts à 0,25%, peu affectés pour l'instant par la situation politique très tendue en Catalogne, avec des manifestations géantes -pro-indépendantistes- à Barcelone.

Une petite exception haussière toutefois, les BTP italiens qui se détendent de -1,5Pts à 1,02%.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.