Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Taux:forte dégradation, Trump suscite appétit pour le risque

(CercleFinance.com) - Trump a euphorisé Wall Street en un seul Tweet qui promet une rencontre avec le N°3 chinois Liu He ce vendredi (alors que le sommet de Washington semblait voué ce matin voué à l'échec.


Comme l'a précisé Donald Trump, "cela se joue entre Xi-Jinping et moi" (les autres négociateurs ne sont que d'obscurs sans-grade dont l'avis ne compte pas).
Il serait (conditionnel de rigueur) question d'accorder à Pékin un moratoire sur les sanctions douanières sensées entrer en vigueur mardi prochain (15 octobre).
Et Trump rajoutait en fin d'après-midi : il y a de très bonnes chances de parvenir à un accord" (sans en préciser la nature, ni le périmètre).

Cela a fait brusquement resurgir un vif appétit pour le risque qui plombe les marchés obligataires (tension de +8Pts de base sur les T-Bonds, nos OAT, les Bunds, le 10 ans danois...), lesquels avaient peu réagi mercredi soir aux "minutes" de la FED, et guère davantage aux chiffres de l'inflation US (à peine +2Pts de base à 14H35 sur les T-Bonds US).

Les prix à la consommation aux Etats-Unis de septembre sont donc restés stables. Le Département américain du Travail a également publié un CPI "core" (hors éléments volatiles) en hausse de +0,1% (consensus +0,2%).

Par rapport à septembre 2018, l'indice des prix a augmenté de 1,7% en données brutes et de 2,4% hors éléments volatils le mois dernier, à comparer à des consensus qui étaient de 1,8% et de 2,4% respectivement.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont reculé de -10.000, à 210.000.

Ce soir les T-Bonds US affichent un repli assez spectaculaire +8,2Pts à 1,67%... mais cela ne soutient pas le Dollar car la tension est identique
et voire pire sur les Bunds (avec +9Pts de base à -0,465%) et sur nos OAT (+9Pts à -0,176%.

Notons qu'en France la production s'est nettement repliée dans l'industrie manufacturière (−0,8% après +0,4%), comme dans l'ensemble de l'industrie (−0,9% après +0,3%), selon les données corrigées des variations saisonnières et du nombre de jours ouvrables de l'Insee (le consensus était de +0,1%).
Sur 3 mois, le recul est de -1,2% et la production stagne sur 12 mois.

L'Allemagne a généré un excédent commercial de 18,1 milliards d'euros en août 2019, à comparer à 20,5 milliards le mois précédent, baisse liée à la fois à un recul de 1,8% des exportations et une augmentation de 0,5% des importations.
La plus lourde correction d'un marché obligataire ce jeudi s'est déclenchée sur les Gilts britanniques avec +13,5Pts à 0,597% (au plus bas ce soir) alors que les scénarios relatifs au Brexit sont aussi nombreux que le débat au parlement britannique est chaotique.
Enfin, la croissance britannique serait contracté de -0,1% en août après zéro en juillet.



Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.