Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Taux: l'aversion au risque se renforce, stats US décevantes

(CercleFinance.com) - Les marchés obligataires ont affiché un comportement parfaitement cohérent par rapport à l'actualité du jour (ce qui ne fut pas le cas en fin de semaine dernière et très partiellement lundi) puisqu'ils ont bénéficié d'une vague d'aversion au risque matérialisée par un repli de -1,1% à -1,2% des indices boursiers en Europe.


Ainsi, nos OAT se détendent de -2,5Pts à -0,296%, les "Gilts" de -2Pts à 0,43% (alors que l'on se dirige vers un refus européen de la dernière proposition de Boris Johnson... qui s'y attendait probablement, ce qui validerait son pronostic de "no deal Brexit").
Les "bonos" espagnols finissent stables (-0,5Pt de base) et les BTP italiens se reprennent très marginalement (-1Pt de bas à 94,6%) après le "trou d'air" de la veille (brusque tension de +12,5Pts de base).

Les T-Bonds US affichent -2Pts à 1,533% alors que les prix à la production américains de septembre subissent un repli surprise de -0,3% après une hausse de 0,1% en août selon le Département du Travail, là où les économistes attendaient en moyenne une progression de 0,1%.

En excluant les éléments volatiles que sont l'alimentation, l'énergie et le négoce, les prix producteurs américains ont stagné le mois dernier, alors que le consensus de marché anticipait une hausse de 0,2%.

En glissement annuel, les prix à la production se sont accrus de 1,4% en septembre, en baisse de 0,4 point par rapport à celui d'août. Hors éléments volatiles, la hausse annuelle a ralenti de 0,2 point à 1,7%.

Ces chiffres renforcent la probabilité d'une baisse de taux lors de la prochaine réunion du 30 octobre... mais il n'est pas certain que cela suffise à endiguer une récession outre-Atlantique.

Wall Street recule nettement (-1%) alors que Trump continue de réclamer un "bon accord global, ou pas d'accord du tout"... et comme pour être certain que tout se passera mal, les Etats Unis ont inscrit lundi soir 28 entités et entreprises chinoises sur le "liste noire", ce qui équivaut à l'interdiction de toute forme de commerce avec les USA.

Et la Chine souffre de son côté : Caixin-Markit a publié ce matin un indice des "services" à 51,3 contre 52,1 en août. L'activité du secteur tertiaire chinois se rapproche dangereusement du seuil pivot des 50.

La seule bonne surprise du jour provient d'Allemagne : la production industrielle y a augmenté de 0,3% en août 2019 selon des données ajustées de Destatis, après une diminution de 0,4% le mois précédent (chiffre révisé d'une estimation initiale qui était de -0,6% pour juillet).
Les Bunds allemands ne se détendent que modestement, de -1,2Pt vers-0,59%.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.