Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

CAC40: avec gain de +1,6%, engrange +3% hebdo, taux au tapis

(CercleFinance.com) - Le CAC40 en termine sur un gain de +1,62% à 5.
364 après avoir connu une petite parenthèse d'euphorie avec +2% et un bref test des 5.390.
de hausse malgré un "NFP" (rapport sur l'emploi) décevant au mois de mai et une nette révision à la baisse des créations lors des 2 mois précédents.
Les investisseurs ne semblent vouloir retenir que l'aspect mécanique positif d'une baisse de taux, sans réellement s'interroger sur les risque de ralentissement économique brutal qu'anticipent les marchés obligataires.

La CAC40 affiche une progression de +3% sur la semaine, l'Euro-Stoxx50 apparaît un peu moins enthousiaste mais grimpe tout de même de +1,2% à 3.378 (+3% hebdo également) alors que Wall Street tente de passer la barre des +1,5% à la hausse (c'est largement fait pour le Nasdaq à 7.738Pts (+1,6% et +4% hebdo).
Le Dow Jones, avec +1,2% à 26.000 engrange +4,7% hebdo -de loin sa meilleure semaine de l'année 2019- et ce sont donc plus de deux tiers des pertes du mois de mai qui se retrouvent effacées en 5 séances (carton plein à la hausse).
Entre les propos de Jerome Powell qui promet d'utiliser au besoin les instruments déjà testés lors de la crise de 2008/2009 et Mario Draghi qui affirme que la BCE ne s'interdit rien, pas même le recours aux négatifs,

C'est un véritable boulevard qui s'ouvre vers de l'argent gratuit pour une période "très étendue" (et probablement jusqu'aux élections présidentielles US car Donald Trump est "l'homme des taux bas", comme se qualifie lui-même).

Certains observateurs font état d'un apaisement des tensions commerciales, et notamment des rumeurs évoquant l'entame de pourparlers entre les Etats-Unis et le Mexique (qui va déployer 6.000 gardes nationaux à sa frontière, de quoi apaiser un peu Donald Trump).

Les investisseurs semblent également optimistes sur l'évolution des relations entre Washington et Pékin à 3 semaines du G20 d'Osaka (Xi-Jinping a plaidé depuis le somme de St Petersbourg pour le multilatéralisme économique, et non le repli sur soi).
L'interdiction américaine d'adopter les solution "5G" de Huawei (qui s'appliquerait en cas de maintien à la plupart de ses alliés européens) pourrait coûter 55MdsE aux opérateurs télécom européens.

Le chiffre du jour à présent : "NFP", le dernier rapport américain sur l'emploi est très décevant avec 100.000 créations de moins que prévu: 75.000 alors que les économistes attendaient en moyenne 180.000 créations de postes le mois dernier.
Le chiffre d'avril est abaissé de -39.000 à 224.000 et celui de mars de -46.000 à +153.000.
Le taux de chômage reste apparemment très bas, à 3,6% mais le taux de participation de la population active n'est que de 62,8%.
Les chiffres du jour ne sont pas une vraie surprise puisque selon l'enquête ADP publiée mercredi, les créations de postes très largement inférieures aux attentes (+27.000 contre 271.000 en avril) dans le secteur privé avait refroidi bon nombre d'intervenants.

En Europe, 2 très mauvais chiffres ont été publiés ce matin en Allemagne: la production industrielle chute de -1,9% en avril (plus sévère recul en 4 ans) et les excédents à l'export se contractent de 20MdsE vers 17MdsE.

Un autre chiffre était au programme à 16H: les stocks des grossistes américains ont augmenté de +0,8% en rythme mensuel en avril 2019, selon le Département du Commerce, alors que le consensus tablait sur +0,7% (comme en mars).
Les taux vont tapis, avec un "10 ans" US qui décroche de -6Pts à 2,068% et le "3 ans" inscrit un nouveau plancher annuel à 1,748% (1,78% ce soir).

En France, la production est stable dans l'industrie manufacturière en avril 2019, (après −1,1 % en mars) selon l'Insee. Elle augmente même dans l'ensemble de l'industrie (+0,4 % après −1,1 %).
L'Euro poursuit sa progression avec +0,2% à 1,1320/$, le pétrole grappille +0,5% sur le NYMEX.

Du coté des valeurs, Sanofi fait la course largement en tête (+4,4%) alors que le conseil d'administration de Sanofi a fait savoir ce matin qu'il désigné hier, à l'unanimité, Paul Hudson comme directeur général alors que l'actuel tenant du titre, Olivier Brandicourt, va partir en retraite.
Worldline monte sur la seconde marche du podium avec +3,5%, toujours sur des rumeurs d'une possible tentative de rapprochement (ou OPA) de la part d'un géant mondial des paiements en ligne).

Au sein du SBF-120, Soitec reste large leader avec +8,5% après signature d'un contrat de fourniture de composants haute performance jugé avantageux.

AXA a annoncé la fixation du prix de la cession de 40 000 000 actions ordinaires d'AXA Equitable Holdings, Inc. (EQH) à Morgan Stanley et Barclays, en qualité de banques garantes dans le cadre d'une offre secondaire de ces actions.

Thales (+1,4%) annonce avoir finalisé la cession de son activité de modules de sécurité matériels à usage général (GP HSM, General Purpose Hardware Security Module) à Entrust Datacard, un des leaders des solutions d'identification et des transactions sécurisées.

Casino a conclu de nouvelles promesses unilatérales d'achat dans le cadre de sa stratégie visant à céder des magasins (hypermarchés, supermarchés, Leader Price) structurellement déficitaires. Ces promesses représentent un montant total de 18,3 millions d'euros.

La Commission indienne de la concurrence a approuvé la combinaison des activités Basse tension et Automatismes industriels de Schneider Electric en Inde avec l'activité Electrical & Automation de Larsen & Toubro (L&T).

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.