Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Casino: en forte hausse, les avis des analystes

(CercleFinance.com) - Le titre Casino est en hausse de près de 7% profitant de plusieurs recommandations positives de bureau d'analyses.


Les holdings de contrôle de Casino, Rallye, Foncière Euris, Finatis et Euris ont donc été placés hier (le 23 mai 2019) en procédure de sauvegarde. Cela suspend le paiement des dettes pour les 6 prochains mois (extensible jusqu'à 18 mois). Casino et Go Sport ne sont pas concernés par la procédure de sauvegarde précise Oddo dans son étude du jour.

" L'objectif est le rééchelonnement des dettes qui peut légalement aller jusqu'à 10 ans. Les dettes nettes des 4 sociétés s'élèvent à 3 295 ME dont 2 899 ME pour Rallye seulement " rajoute le bureau d'analyses.

Oddo estime que la procédure de sauvegarde, qui pourrait induire la perte de contrôle de JC Naouri sur Casino, était la seule issue pour essayer de protéger Casino dont les actifs ne permettaient plus de couvrir les dettes de sa maison mère.

Le Figaro a rapporté aujourd'hui que Rallye ne verra aucun changement de gouvernance pendant la procédure de sauvegarde souligne Barclays.

Les analystes de Barclays estiment que Casino poursuivra la mise en oeuvre de son plan stratégique et ils pensent que Casino ne verra pas non plus de changement de gouvernance (c'est-à-dire que M. Jean-Charles Naouri restera président-directeur général du groupe Casino).

Oddo adopte une opinion d'Achat sur Casino contre Neutre avec un objectif de cours de 36 E. Les analystes estiment que le lien financier néfaste entre Casino et sa maison mère Rallye est, enfin, dénoué.

Invest Securities relève également sa recommandation sur Casino de "vente" à "neutre" avec un objectif de cours ajusté de 33,4 à 32 euros.

"On le savait depuis longtemps. Le risque financier de Casino s'est potentialisé chez Rallye qui n'a cessé d'ajouter de la dette sans produire une quelconque contrepartie en actifs, de par son statut de holding de contrôle", commente à ce sujet l'analyste.

"Le risque s'est fait plus pressant à mesure que se rapprochent des échéances majeures vis-à-vis desquelles le marché s'est montré de moins en moins convaincu de la capacité de Rallye à pouvoir les assumer", poursuit-il.

" Les comptes de Casino nécessitent des ajustements importants pour évaluer correctement la valeur de la société. C'est à notre avis l'élément le moins discuté mais le plus important de ce débat." Indique de son coté Bernstein.

" Bien que l'annonce d'aujourd'hui ne soit pas une surprise totale, nous considérons que la procédure de sauvegarde ne résout pas les problèmes de Rallye et de Casino et que de nombreuses questions demeurent " explique Barclays.

" Même si nous pensons que Rallye et ses sociétés mères sont susceptibles de restructurer leurs dettes, le résultat de la restructuration n'est pas encore connu à ce stade et nous pensons qu'il pourrait s'écouler plusieurs mois avant que nous obtenions des éclaircissements ".

" Nous restons toutefois préoccupés par le fait que Casino continuera à mettre en oeuvre des transactions de cession-bail en France afin de se désendetter, car nous considérons que cette stratégie ne crée pas de valeur pour les actionnaires minoritaires de Casino et pèsera sur la génération de flux de trésorerie disponibles de la société et sur sa marge " rajoutent les analystes de Barclays.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.