Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Paris: tutoie 5500, 16ème semaine de hausse presque acquise

(CercleFinance.com) - Le CAC40 (+0,65%) ne parvient pas à terminer au plus haut mais il valide de nouveaux records annuels à 5.
485 au final (après un long plafonnement sous 5.495): sauf accident vendredi, une 16ème semaine de hausse est presque acquise (le cycle amorcé fin décembre comprend 13 semaines "bullish" et 3 de repli anecdotique).

L'Euro-stoxx50 avance également de 0,3% à 3.435, la bourse de Londres cède -0,1%, cédant à un peu de morosité alors que la date butoir du Brexit est repoussée au 31 octobre prochain (mais avec faculté de sortie anticipée en cas de consensus trouvé par le Parlement britannique).

Pluie de records annuels également à New York ce jeudi à l'ouverture (S&P500 à 2.891) mais quelques prises de bénéfices pèsent sur la tendance à la mi-séance: les 3 indices reculent de moins de 0,1% en moyenne.

Le Nasdaq -quasi stable à 19H- reste dans la course pour une 11ème séance de hausse sur une série de 12, et ce, à 48H du coup d'envoi de la saison des résultats qui sera donné demain de l'autre côté de l'Atlantique, avec les comptes de JP Morgan et Wells Fargo.

"Les résultats américains seront le prochain catalyseur pour pousser les indices plus haut, ou les tirer à la baisse si les investisseurs commencent à voir d'autres preuves d'un ralentissement intérieur", prévient-on chez ADS Securities.

Du côté des données macro-économiques, on notera que l'inflation en rythme annuel pour le mois de mars a été confirmée en ralentissement à +1,3% pour l'Allemagne, ainsi qu'à +1,1% pour la France.

Après une hausse de 0,1% en février, les prix à la production ont augmenté de 0,6% en mars aux Etats-Unis, selon le Département du Travail (le consensus tablait sur +0,3%).

En données "core" (hors éléments volatiles que sont l'alimentation, l'énergie et le négoce), les prix producteurs américains ont néanmoins stagné le mois dernier, alors que le consensus de marché anticipait une hausse de 0,2%.

En comparaison avec la même période en 2018, les prix à la production industrielle se sont accrus de 2,2% au mois de mars 2019, un taux annuel en hausse de 0,3 point par rapport à celui observé en février

La publication hebdomadaire des inscriptions au chômage aux Etats-Unis ressortent en baisse de -8.000, à 196.000 selon le Département américain du Travail : il s'agit du plus bas niveau (algébrique) depuis octobre 1969 (mais la réalité de terrain est bien différente avec des dizaines de millions d'américains sans emploi).

L'Euro s'effrite de -0,15% à, à 1,1260 dollar. Le Brent recule de -0,8%, pour tomber à 71$, le WTI corrige plus franchement, de -1,5% vers 63,7$.

Du côté des valeurs, les titres de Sodexo (+3%) et du géant du luxe LVMH (+4,6%) se distinguent tous deux après leurs publications respectives de résultats semestriels et d'un point d'activité trimestriel.

Sodexo publie un résultat net en baisse de 2,3% à 364 millions d'euros pour son premier semestre 2018-19, soit un BPA de 2,50 euros (-0,4%), et une marge d'exploitation de 5,9%, en recul de 20 points de base à taux de change constants.

LVMH revendique une croissance "canon" de son chiffre d'affaire de +16% à 12,5MdsE au 1er trimestre : LVMH devrait passer la barre des 50MdsE cette année, ce sera le premier groupe de luxe à affiche un tel montant.

Atos monte sur la plus haute marche du podium avec +6,5%, Valeo se rattrape avec +3,3%.





Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.