Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Paris: au contact des 5430, nouvelles tensions commerciales

(CercleFinance.com) - Le CAC 40 démarre sa semaine en forte baisse, affichant un -1,2% en début d'après-midi à 5434 points.


Au terme d'une semaine particulièrement dense (rencontre Trump - Kim Jong Un, FED, BCE...), la bourse de Paris avait subi une légère consolidation vendredi, le test des 5.560 points s'étant finalement soldé par un "pullback".

"Les effets positifs des annonces "dovish" de la BCE s'essoufflent et les tensions commerciales refont surface", analyse Saxo Banque.

"En effet, Donald Trump a encore fait parler de lui en annonçant la mise en place prochaine de tarifs douaniers de 25% portant sur environ 50 milliards de dollars d'importations en provenance de Chine. La Chine n'a pas tardé à répliquer annonçant des tarifs douaniers dans les mêmes proportions. L'Europe a, elle aussi, répliqué en adoptant des tarifs douaniers sur des montants de 2,8 milliards d'euros."

L'agenda de la semaine s'annonce peu fourni sur le plan macro-économique. Les investisseurs devraient quand même suivre avec attention, jeudi, la parution des indices d'activité PMI européens pour le secteur de l'industrie, ainsi que la publication, aux Etats-Unis, des dernières statistiques sur le marché de l'immobilier.

Aucun indicateur statistique de niveau européen n'est en revanche au calendrier de la semaine. En France, seule l'enquête de conjoncture dans l'industrie sera portée à la connaissance des investisseurs, jeudi, en plus des données détaillées du PIB vendredi.

Sur le marché des changes, l'euro est en légère hausse de 0,1%, pour s'établir à 1,1610 dollar. Le Brent, pour sa part, avance de +0,7%, à 74,20 dollars.

Du côté des valeurs, Engie s'affiche en repli, à -3,8%. Le groupe a annoncé ce matin qu'à la demande de l'AFCN et après dialogue avec elle, sa filiale Electrabel a décidé de revoir l'agenda des révisions programmées des unités nucléaires de Tihange 2 et Doel 4, et d'adapter la date de fin pour la révision en cours de Tihange 3.

Ces révisions représentent l'équivalent de plus de sept mois cumulés de non fonctionnement supplémentaires pour une tranche de deuxième génération en 2018, soit un manque à gagner d'environ 250 millions d'euros sur l'EBITDA et du résultat net récurrent du groupe.

Vinci a annoncé la création d'une joint-venture sociale baptisée Liva. Réunissant sous la forme d'une SAS, Ares (51%) et Vinci Construction France (49%), elle a pour but de fournir des prestations de logistique aux chantiers de bâtiments. Le titre est mal orienté ce matin, -0,5%.

Le titre Nexans perd près de 16% après la révision à la baisse de ses prévisions. Le fabricant de câbles a annoncé anticiper désormais pour 2018 une stabilité organique de ses ventes et un EBITDA consolidé qui pourrait atteindre 350 millions d'euros, contre 411 millions en 2017, au vu de la dégradation récente des prévisions en projets haute tension pour le second semestre.

Pour le premier semestre 2018, Nexans anticipe ainsi un chiffre d'affaire en légère contraction et un EBITDA voisin de 150 millions d'euros. Il a d'ores et déjà engagé des mesures correctives pour atténuer l'impact négatif de la réduction des ventes en 2018.

Suite à la journée investisseurs ("Capital Markets Day") organisée par Dassault Systèmes, l'analyste Bryan Garnier annonce maintenir sa recommandation "Neutre" sur le titre, mais relever sensiblement sa valeur intrinsèque ("fair value"), de 100 euros à 112 euros.


Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.