Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Paris: bute sur 5.300, le pétrole au + haut depuis fin 2014

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris en termine sur un repli de -0,56% vers 5.
286 réduit ses pertes à peu près de moitié (-0,4% à 5.278) après avoir oscillé entre 5.303 et 5.264, l'Euro-Stoxx50 cède -0,3%
Les pertes se sont réduites après l'ouverture de Wall Street qui se montre résilient puisque le Nasdaq a inversé la vapeur à la hausse et grappille +0,2%, le S&P500 se replie symétriquement, le Dow Jones reste en repli de -0,5% (à 24.300).
Wall Street reste globalement stable à mi-séance, en dépit de lourds nuages géopolitiques qui s'accumulent à l'horizon.

Les opérateurs sont vaguement inquiets après un Tweet de Donald Trump qui enjoint la Russie "à se préparer" alors qu'une coalition menée par les Etats Unis s'apprêterait à bombarder des objectifs en Syrie, en riposte à une attaque à l'arme chimique présumée (gaz non identifié) imputée à Bachar El Assad.

L'Or joue son rôle de refuge en reprenant +1% à 1.360$, les marchés de taux se détendent également de -1 à -1,5Pts de base sur les Bunds, T-Bonds et OAT.

Pas de réaction au 1er chiffre US du jour, le "CPI" (l'indice des prix à la consommation) se contracte de -0,1% selon le Département américain, après une augmentation de 0,2% en février (les économistes tablaient sur une stabilité).

En "core rate" (en excluant les prix habituellement volatils de l'énergie et des produits alimentaires), l'inflation sous-jacente américaine ressort comme attendu à +0,2% le mois dernier après, déjà, +0,2% en février.

En rythme annuel, c'est-à-dire par rapport à mars 2017, l'indice des prix a augmenté de 2,1% hors éléments volatils le mois dernier, un niveau là aussi conforme avec l'estimation du marché.

Le prochain grand rendez-vous est attendu à 20H avec le compte-rendu de la dernière réunion de la Fed.

"A court terme, la politique monétaire des 2 côtés de l'Atlantique est largement connue, mais des incertitudes demeurent quant à la capacité de la Réserve fédérale à augmenter significativement les taux. De plus en plus d'analystes pointent du doigt le risque croissant d'erreur de politique monétaire", commentent les équipes de Saxo Banque, qui font état d'un nombre croissance d'intervenants pointant "des risques liés à la normalisation monétaire et à la détérioration du crédit qui en découle".

Dans l'immédiat, l'euro avance de près de 0,2% face au dollar à 1,2380, tandis que le baril de Brent continue de grimper, avec +1,8% à 72,8$, un zénith depuis début décembre 2014.

Enfin, sur le front microéconomique, Technicolor (+3%) progresse à la faveur de rachats à bon compte. Genfit (+4,7%) a quant à lui annoncé que l'essai pivot de phase 3 RESOLVE-IT dans la NASH (stéatohépatite non-alcoolique) et la fibrose a atteint son objectif de recrutement pour la cohorte d'analyse intermédiaire.

Technip-FMC prend +5,5% dans le sillage du baril, Total et Saudi Aramco ont conclu un plan d'investissement estimé à environ 5Mds$ pour à la construction d'un complexe pétrochimique géant à Jubail (dans l'est saoudien) d'une capacité initiale de 440.000 barils par jour; Suez a remporté un contrat de 242MnsE sur 15 ans pour le tri et la valorisation de déchets ménagers à La Réunion.


Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.