Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

CAC40: finit la semaine au plus haut,le Nasdaq bat un record

(CercleFinance.com) - La semaine se termine bien à la Bourse de Paris: le CAC40 prend +0,4% à 5.
274 (sa progression hebdomadaire atteint +2,7%) après d'excellents chiffres mensuels de l'emploi aux Etats-Unis.
L'Euro-Stoxx50 n'est pas en reste avec un gain de +0,15% à 3.418, soit +2,8% hebdo.
La belle remontée des indices depuis jeudi dernier est plutôt encourageante mais petit bémol avec les volumes qui demeurent étrangement faibles, avec 3,2MdsE échangés à Paris (soit environ 5MdsE toutes plateformes confondues: aucune vague de rachat à bon compte ne se matérialise).
La performance de l'Euro-Stoxx50 peut apparaître décevante en regard des gains affichés par les indices US, avec au moins +1,1% sur le Dow Jones et le S&P500, le Nasdaq se distingue avec +1,2% et un nouveau record historique absolu à 7.518Pts (à la faveur d'une 6ème séance consécutive de hausse).

Wall Street se réjouit de la teneur du principal indicateur de la semaine: le rapport mensuel sur l'emploi américain aurait recensé +313.000 créations de postes non-agricoles en février (un mois de 28 jours !), soit un plus haut depuis juillet 2016 (alors que le consensus en anticipait seulement 205.000).

A noter également la révision à la hausse de 54.000 créations sur décembre et janvier, et un taux de chômage stable à 4,1% alors que les économistes visaient un recul de 0,1 point. Last but not least, la rémunération horaire moyenne n'a augmenté que de 0,1% en février, après avoir progressé de 0,3% en janvier, soit +2,6% en rythme annuel, contre +2,8% en janvier.

Les investisseurs "digèrent" également la réunion de la BCE, qu'ils ont bien accueillie et qui renforce l'hypothèse d'un arrêt du "quantitative easing" au demeurant largement anticipé en septembre prochain. "Très rapidement, le marché va (s'en détourner) pour regarder du côté des Etats-Unis du fait de la thématique protectionniste qui subsiste, mais qui est, de notre point de vue, exagérée par le marché", estiment pour leur part les équipes de Saxo Banque.

Imperméable aux mises en garde de l'UE, Donald Trump n'en a pas moins joint les actes aux paroles hier en imposant des taxes sur les importations d'acier et d'aluminium aux États-Unis.
Steven Mnuchin, son secrétaire d'état au Trésor (équivalent du ministre des finances) affirme que des règles commerciales plus équitables (au profit des USA) aboutiront à plus de croissance.
Il se sent par ailleurs "très confortable" avec les "fondamentaux" et une croissance qui devrait être plus forte que les marchés ne l'anticipent, il ajoute que

Sur le marché des changes, l'euro grignote +0,1% face au dollar à 1,233, tandis que le baril de Brent grimpe de +2,5% à 61,8 dollars.

Enfin, au chapitre microéconomique, on notera le plongeon de -7,3% du titre Lagardère, toujours lanterne rouge du SBF 120, sur fond de comptes annuels solides, mais de perspectives prudentes.

Spie (-6,3%) est également à la peine en dépit de la publication d'une progression de 7,4% du bénéfice net ajusté à fin 2017. La marge d'Ebita a en revanche reculé de 600 points de base à 6,3%.

A contrario, Maurel & Prom s'envole de 12,8% et signe la meilleure performance du SBF-120 consécutivement à l'annonce d'un retour aux profits en 2017 et des projets d'investissement off shore au Gabon.


Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.