Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

SMCP: vers une introduction pour réduire l'endettement ?

(CercleFinance.com) - Cette fois sera-t-elle la bonne ? En tout cas, Sandro, Maje et Claudie Pierlot (SMCP), le distributeur de vêtements plutôt haut de gamme, a remis le couvert après une tentative avortée l'an dernier : enregistré le 18 septembre, le document de base présage de la concrétisation de l'opération dans les mois qui viennent, peut-être d'ici la fin de l'année.
Principal objectif : réduire l'endettement.

SMCP avait déjà enregistré un document de base auprès de l'Autorité des marchés financier le 7 mars 2016, le fonds américain KKR souhaitant sortir du capital à l'occasion. Mais un important groupe textile chinois, Shandong Ruyi, a alors racheté l'essentiel des parts de KKR, qui a de ce fait renoncé à l'opération.

Où est le tour de table de SMCP ? Le holding European MidSoho détient 97,2% des actions formant le capital du groupe au 31 décembre 2016. Mais attention : si l'actionnaire chinois contrôle largement European MidSoho, le fonds KKR et les familles fondatrices - toujours présentes dans la direction artistique des marques - sont encore là. Ce qui fait qu'à fin 2016, Ruyi International Fashion détient indirectement 81,5% du capital de SMCP. Le solde, soit 18,5% des parts, se répartit entre KKR, le management et les fondateurs.

Et où va-t-il ? Shandong Ruyi entend, à l'issue de la levée de fonds, rester majoritaire et contrôler environ 51% du capital, via le holding European TopSoho.

SMCP est très dynamique : en 2016, le groupe a enregistré un CA proforma de 786,3 millions d'euros, en hausse de 16,4% sur un an. Cette robuste tendance s'est poursuivie au 1er semestre 2017 : + 16,3% à 438,9 millions d'euros. Et sur l'ensemble de l'exercice en cours, la direction vise un chiffre de l'ordre de 900 millions d'euros.

Quid de la rentabilité ? Toujours en 2016, l'excédent brut d'exploitation (EBITDA, en anglais) a progressé plus vite que les ventes (+ 21,7% à 129,6 millions), portant ainsi la marge à 16,5% du CA. L'EBITDA restait mieux orienté que les ventes au S1 2017, avec une marge de 16,7%. SMCP estime que ce taux de rentabilité ressortira, sur l'ensemble de 2017, en ligne avec son niveau de 2016.

Au 30 juin 2017, le groupe revendiquait 1.267 points de vente, dont 1.022 détenus en propre. Ce dernier chiffre devrait être porté à 1.080 en fin d'année.

Comment se répartissent les ventes de SMCP ? Sandro représente environ la moitié du CA, Maje 40%, et Claudie Pierlot le solde. Par zone géographique, la France concentrait en 2016 46,4% de l'activité, le reste de l'Europe et le Moyen-Orient 28,1%, l'Asie Pacifique 13,9% et le continent américain 11,6%. Inférieure 10% en 2016, la part des ventes en ligne a atteint 12,3% au 1er semestre 2017.

Bref, SMCP devrait rester aussi dynamique que rentable. Mais attention à son bilan : certes, le levier d'endettement financier est revenu de 3,1 fois l'EBITDA fin 2016 à 2,7 fois au 30 juin 2017. Ce qui, toujours au 30 juin, représentait 700,8 millions d'euros de dette financière nette pour 622,2 millions d'euros de capitaux propres part du groupe.

C'est d'ailleurs plutôt pour assainir son bilan que SMCP semble vouloir lever des fonds en Bourse : "le groupe entend procéder à un refinancement partiel concomitamment à son introduction en Bourse et affecter une partie importante du produit de l'augmentation de capital effectuée dans le cadre de son introduction en bourse à la réduction de son endettement", indique le document de base.

D'ailleurs, post-IPO, SMCP envisage de ramener son ratio d'endettement sous 2,25 fois l'EBITDA. Il est en effet question d'affecter 100 millions d'euros au remboursement des obligations à échéance 2022. Sur un produit de l'augmentation de capital évalué, en page 194, à 120 millions d'euros.

EG

Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.