Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

CAC 40: nouvelle séance de baisse, pas de catalyseur.

(CercleFinance.com) - Le mouvement est resté baissier ce lundi à Paris, par-là l'ouverture à l'équilibre de Wall Street et un léger regain de forme en fin de séance.
Alors que l'actualité microéconomique est encore très réduite, les débats sur les politiques monétaires avec la réunion des banquiers centraux de Jackson Hole devraient animer la semaine.

Le CAC 40 a légèrement réduit ses pertes en fin de séance et a au bout du compte abandonné un peu plus de 0,5% à 5.087 points. Cette troisième séance consécutive sous la ligne de flottaison est allée de pair avec le franchissement à la baisse de la résistance des 5.100 points.

"La situation sur les marchés financiers reste pesante. Les rebonds techniques s'amenuisent et la pression baissière prend de l'ampleur", commentaient ce matin les équipes de Kiplink, auxquelles il n'a pas échappé que "la période estivale n'aura pas apporté ce regain de force dont l'indice CAC 40 avait besoin pour aller tutoyer ses plus hauts annuels".

D'une façon générale, "l'indice phare semble doublement pâtir de la situation géopolitique et de la pression monétaire. Au-delà des niveaux techniques du jour et du pessimisme ambiant, l'indice CAC 40 semble voué à consolider davantage", estime le bureau d'études.

Pas d'indicateurs notables aujourd'hui, mais l'indice ZEW qui évalue le sentiment économique des investisseurs allemands sera publié demain en fin de matinée.

Au moment où nous écrivons ces lignes, l'euro engrange près de 0,5% face au dollar à 1,1813, tandis que le baril de Brent dévisse de plus de 2% à 51,7 dollars.

Enfin, à propos des valeurs, les financières ont souffert d'un bout à l'autre de la séance avec Crédit Agricole(-1,5%), Société Générale (-1,8%) et BNP Paribas (-2%) aux 3 dernières places de l'indice vedette. Il est question d'un nouvel allègement de la participation du gouvernement belge dans la principale banque française.

Un temps en tête du palmarès, Total (+0,3%) a de son côté annoncé ce matin le rachat de la totalité du capital de la société d'exploration-production Maersk Oil, filiale à 100% de AP Møller-Mærsk, pour 7,45 milliards de dollars dans le cadre d'une transaction en actions et en dette.


Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.