Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Wall Street: saturé de 'stats' +trimestriels, Trump inquiète

(CercleFinance.com) - Wall Street n'a pu aligner une nouvelle série de records.
.. un premier faux pas depuis la semaine du 4 juillet où chaque cession boursière offrait le prétexte d'un nouveau record absolu.

Cela n'avait pas si mal commencé en ce mardi pour le Dow Jones qui établissait un nouveau zénith historique à 27.398 mais il cède -0,1% 27.336, le S&P500 lâche -0,35% à 3.004 (il préserve facilement les 3.000) et le Nasdaq -0,43% à 8.222.
Le Russel-2000 finit parfaitement stable à 1.561 (+0,01%).

Cette "pause" des indices US ne remet pas en cause la tendance "bull" des six semaines précédentes et c'est un nouveau tweet de Trump visant la Chine qui a empêché les indices US d'inscrire une série de nouveaux plus hauts historiques.
Cela n'inquiète plus personne mais il faut tout de même souligner que le rallye amorcé fin mai est un mouvement sans participation, avec des volumes qui comptent parmi les plus faibles pour la période estivale depuis 11 ans.

En plus d'une déferlante de trimestriels, Wall Street à assisté à une cascade de chiffres macroéconomiques ce mardi.

La grosses surprise du jour provient des ventes de détail aux USA: elles ont grimpé de 0,4% en juin alors que les économistes anticipaient seulement +0,1%.
Hors essence, la consommation augmente même de +0,7%, ce qui traduit un net regain d'optimisme des consommateurs.
Les ventes en ligne se sont taillé la part du lion avec une hausse de +1,7%, le commerce traditionnel (galeries commerciales) déclinant de -1,1%.

C'est ce qui a provoqué une tension de +3,5Pts de base sur les T-Bonds, vers 2,125%.

Mais cela a été partiellement compensé par la faiblesse de l'inflation: les prix à l'import ont chuté spectaculairement, de -0,9%, et hors énergie de -0,3% (recul du baril en juin): en glissement annuel, cela donne un tassement de -2%.
Rappel: les surtaxes mises en places par Trump sur 250Mds$ de produits chinois ne sont pas prises en compte dans le calcul car appliquées a posteriori.
Les prix à l'export ont chuté de -0,7% en juin.
La production industrielle des États-Unis a stagné en juin, selon les données de la Réserve fédérale, alors même que les économistes visaient un gain de 0,1% en moyenne.

De son côté, le taux d'utilisation des capacités dans l'industrie américaine est ressorti en retrait de 0,2 point à 77,9% le mois dernier, un taux inférieur de 1,9 point à la moyenne de long terme, et alors que le consensus l'attendait stable à 78,1%.

Les stocks des entreprises américaines se sont légèrement contractés de +0,5% à +0,3% en mai (+0,4% anticipé), selon le Département du Commerce.

Enfin, l'indice NAHB (baromètre de l'immobilier) s'est redressé de +1Pt à 65 alors qu'il était attendu inchangé.

Les valeurs les plus actives côté baisse furent Western Digital (-5,8%), Micron et Well Fargo (-3%), Mylan (-2,9%), Seagate et Microchip (-2%), Intel et Incyte (-1,9%), Johnson & Johnson et AMD (-1,6%), Exxon (-1,5%).

Le secteur pétrolier finit lanterne rouge avec Range Resource et Diamond Offshore -7%, Apache -4,3%, Noble et Devon -3%, Halliburton -2,5%...

Côté hausse, on notait Symantec et Charles Schwab +3,2%, Delta Airlines +2,4%, Goldman Sachs +1,9%, JP-Morgan +1,1% (voir ci-dessous).

JPMorgan Chase publie un bénéfice net en hausse de 16% à 9,65 milliards de dollars au titre du deuxième trimestre 2019, soit 2,82 dollars par action, un BPA battant de près de 32 cents l'estimation moyenne des analystes.

Le chiffre d'affaire progresse de 4% à 29,6Mds$, grâce à la croissance du bilan et à des taux plus élevés. Les provisions pour pertes sur crédit se sont tassées de 5%.

"Nous continuons de voir une dynamique positive dans la consommation aux Etats-Unis, avec des niveaux de confiance vigoureux, des créations d'emplois solides et des salaires en hausse", souligne le PDG Jamie Dimon.


Goldman Sachs dévoile une baisse de -5,5% de son bénéfice net qui s'établit à 2,421Mds$ (contre 2,565 milliards de dollars au T2 2018).
Le bénéfice par action se contracte également à 5,81 dollars... mais c'est "meilleur que prévu" puisque le consensus anticipait 4,96$.

Le chiffre d'affaires se contracte d'à peine 1,8% à 9,461Mds$.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.