Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Paris: efface 50% de la perte estivale, W-Street au zénith.

(CercleFinance.com) - C'est bien parti pour une pluie de records à Wall Street avec des indices US au zénith à la mi-séance.


Un peu plus tôt, le CAC40 en a terminé sur un gain de +0,62% à 5.209 qui représente bien la moyenne des échanges tout au long de la séance de ce mardi.
L'indice s'est hissé jusque vers 5.220 (5.219) peu après l'ouverture de Wall Street avant de revenir s'équilibrer vers 5.210Pts: l'indice poursuit sur sa lancée de lundi dans le sillage des constructeurs automobiles (ouverture du salon de Francfort ce jeudi) et des valeurs bancaires (en net rebond à New York).
De gros arbitrages durant le "fixing" ont fait bondir les volumes de 2,2MdsE vers 3,14MdsE, donnant l'impression d'achats soutenus... mais la réalité est un peu moins spectaculaire.
L'euro-Stoxx50 qui gagne +0,5% s'installe au-dessus des 3.500, vers 3.512Pts, Londres s'est désolidarisé du continent et lâche -0,2%.

A wall-Street, à la mi séance, les scores évoluent très lentement, mais de façon positive. Les gains s'étoffent insensiblement et de nouveaux records absolus ont été égalés ou battus : le S&P500 affiche +0,3% à 2.496, le Nasdaq grappille +0,3% à 6.449 et semble bien parti pour un nouveau record de clôture, le Dow jones gagne entre +0,2 et +0,3% et repasse les 22.130.
Son zénith reste de 22.175Pts, il ne lui manque que +0,2%, une simple formalité alors qu'il reste 3 heures de cotations (Mc Donald's freine sa hausse avec -3%).

Il n'y a pas vraiment de bonnes surprises à se mettre sous la dent, mais les marchés semblent profiter de l'absence de mauvaises nouvelles... les liquidités sont toujours aussi abondantes et vont rester quasi gratuites "longtemps" selon Benoît Coeuré (BCE).
Aux Etats Unis, le plafond de la dette est de facto relevé de +350Mds$ (soit 1,5Pt de PIB) et les opérateurs se sentent bien à l'abri d'un durcissement monétaire pour encore de longs mois: le principe de la réduction de la taille du bilan de la FED est acquis, mais la mise en oeuvre devrait être lente et hyper-prudente.

Pas d'indicateur notable ce mardi, à l'exception de l'inflation britannique au titre du mois d'août, qui est ressortie à +2,9%, soit 0,1 point de plus qu'attendu et 0,3 point de plus qu'en juillet.

Sur le marché des changes, l'euro revient à l'équilibre face au dollar à 1,1960 tandis que le baril de WTI se maintient au-dessus des 48$ (48,25 sur le NYMEX).
Enfin, du côté des valeurs, le CAC40 est dopé par le secteur automobile avec Peugeot +3,8% et Renault +1,8% et on retrouve les bancaires intercalées avec BNP Paribas et Sté Générale (de +2,4% à +2,6%) puis Crédit Agricole (+1,5%).

C'est la douche froide pour Virbac, qui plonge de 16,3%, en raison d'une reprise moins rapide que prévu aux Etats-Unis, le groupe a abaissé ses prévisions de ventes comme de résultats pour l'ensemble de l'exercice 2017.

Onxeo fait encore pire, s'effondrant de plus de quelque... -50,4% vers 2,00, après l'échec d'une étude de phase III sur le livatag.

Enfin, Transgene (+2,9%) a annoncé hier que Food and Drug Administration (FDA) a donné son accord pour le lancement aux États-Unis de l'essai clinique de Phase II de TG4010 associé à Opdivo (nivolumab) et à une chimiothérapie standard, en première ligne de traitement du cancer du poumon non épidermoïde, non à petites cellules (NSCLC), au stade avancé.

Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.