Accueil > Actualité > Tendances

Wall Street: '4 sorcières' gâchées par des tensions sino-US

(CercleFinance.com) - Pas de 4ème semaine de hausse consécutive à Wall Street, in extremis puisque tout a basculé vers 19H15 pour cause de nouveau signe tensions entre Pékin et Washington.


Pourtant, tout avait parfaitement commencé, avec une progression solide des indies US dans un ciel sans nuages, avec une séance des "4 sorcières" haussière comme les gérants les aiment.
Le Dow Jones semblait bien parti pour inscrire une 13ème séance de hausse sur une série de 16... mais le "Dow" (-0,6% au final à 26.934) a perdu 200Pts d'un coup lorsque les opérateurs ont appris qu'une délégation chinoise annulait la visite d'une ferme dans le Montana.

Peu auparavant, lors d'une conférence de presse commune avec le Premier Ministre australien, Donald Trump estimait que la Chine n'en faisait pas assez en matière d'achats de produits agricoles américains.

Le S&P500 qui culminait vers 3.015 (à 0,4% de son record absolu de fin juillet des 3.028) rechute de -0,5% vers 2.992 et le Nasdaq chute de -0,8% à 8.118 (Netflix décroche de -5,6%).
Décidément, l'optimisme tient à bien peu de choses sur ces marchés !

Un optimisme alimenté depuis dès ce matin par une proposition de Trump de reporter l'application de surtaxes douanières sur 400 produits chinois ("pour ne pas pénaliser les ménages américains") avant même la reprise des négociations début octobre.

Et comble de bonheur, Mike Pompeo, en visite en Arabie Saoudite -et qui voulait "punir sévèrement" Téhéran au lendemain des attaques qui ont fait flamber le pétrole de 15% lundi- déclare qu'il souhaite "une solution pacifique" avec l'Iran (frappé cependant par des nouvelles sanctions bancaires).

Wall Street va peut être descendre de son nuage et méditer sur les commentaires prudents de 2 membres de la FED (Eric Rosengren et Richard Clarida) qui estiment que beaucoup a déjà été fait pour soutenir la croissance cet été -avec 2 baisses de taux qui ne s'imposaient pas- et que cela soutient surtout la hausse des actifs financiers et immobiliers.

Sur les trois derniers mois, les indices US affichent ainsi des hausses de 2%... ce qui peut sembler modeste en regard des 15 à 20% gagnés dans l'anticipation d'une baisse des taux à l'issue du 1er semestre.la 4ème journée d'injection des liquidités par la FED pour fluidifier le marché interbancaire.
Autre motif d'inquiétude -mais totalement occulté depuis lundi-, la FED a effectué pour 75Mds$ de prises en pension pour la 3ème séance consécutive (après 53Mds$ mardi).
Mais cela n'a toujours aucun impact sur l'obligataire puisque le "10 ans" se détend de -6Pts à 1,725% et l'embellie se confirme également sur les maturités court terme: nette détente du 1 mois à 1,95% contre 2,10% 48H auparavant, -2Pts sur le "3 mois" à 1,918% ce vendredi.
L'intervention de la FED sur le "repo", via des prises en pension (mécanisme très proche du "QE") est jugée "technique" et relevant des missions basiques de la banque centrale (tout le monde n'est pas de cet avis car 4 jours d'injections massive, c'est sans précédent depuis 10 ans).

Côté valeurs net repli de Xilinx -6,8%, NXP -3,3%, Cognizant -2,6%, Nvidia et FEDEX -2,4%, Microchip -2,2%, Intel -1,7%, Apple -1,5% (le jour même de la mise en vente de l'i-Phone 11, soutenue par Tim Cook lui-même à New York).


Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

wall street

paris

europe

Sondage

A quel niveau sera le CAC40 à fin septembre 2019 :

En hausse à 5620Pts
En hausse à 5480Pts
Stable sur le niveau des 5380Pts
En baisse à 5145Pts
En baisse à 5050Pts
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.