Accueil > Interview

interview

 

Henri Poupart-Lafarge, Président de Alstom

le 06/07/2021 17:26:00

Alstom: les opinions des analystes après les nouvelles prévisions
Le groupe vise pour 2024/2025 une marge d'exploitation ajustée de 8-10% et une croissance organique de plus de 5% par an (basé sur un carnet de commandes actuel de plus de 74 MdE).

" Les synergies ont été confirmées à 400 ME après 4-5 ans d'intégration de Bombardier Transport (BT). Nous estimons que la croissance visée est ambitieuse mais réalisable au vu du track record d'Alstom, pour la marge nous attendons 8.2% en 2023/24 et 9.2% en 2024/25 " indique le bureau d'analyses.

Oddo estime que la marge de BT sera faible mais positive cette année grâce à près de 1.1 MdE de provisions au bilan. Le groupe a indiqué que le FCF consolidé au 1er semestre doit être négatif de 1,6 - 1,9 MdE, puis redevenir positif au 2ème semestre.

A partir de l'année suivante Alstom anticipe un FCF positif chaque année tout en évoluant vers son objectif de conversion de 80% ou plus.

Oddo est à Surperformance sur le titre avec un objectif de 51 E. " Avec les nouveaux objectifs, nous devrions assister à une croissance exponentielle des résultats accompagnée par un redressement très fort du FCF à partir de 2022/23 ".

Goldman Sachs estime que les objectifs de FCF seront considérés comme décevants à court terme. L'analyste s'attend à ce que l'objectif de FCF pour l'exercice 21/22 soit proche de l'équilibre, compte tenu des commandes importantes compensant les problèmes d'exécution de Bombardier Transport (BT) et les besoins généraux de WC.

Suite à cette annonce sur les objectifs du groupe, Goldman Sachs confirme son conseil à l'achat et son objectif de cours de 48 E.

" La prévision d'un FCF " significativement négatif " pour l'exercice 21/22 est un revers par rapport aux attentes du consensus de Visible Alpha " indique l'analyste.

" La croissance organique du chiffre d'affaires sur la période devrait être supérieure à 5 %, ce qui est conforme à ce que nous pensions et peut-être conservateur étant donné les fortes attentes de relance et l'important carnet de commandes. La signalisation devrait connaître le taux de croissance le plus élevé du groupe " estime Goldman Sachs.

" Les services devraient connaître une croissance moyenne à un chiffre, légèrement inférieure à nos attentes d'environ 10 % " rajoute le bureau d'analyses.

bio

 
 
 
 
 
 

la phrase du jour


"Certains membres de la Réserve Fédérale font entendre leur petite musique, encore minoritaire, mais de plus en plus audible", fait ainsi remarquer Emmanuel Auboyneau, gérant associé chez Amplegest.

vos questions a

Posez vos questions à l'une des personnes interviewées dans notre liste.

Vos questions à l'adresse suivante : contact@cerclefinance.com vosquestions@cerclefinance.com
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.