Accueil > Interview

interview

 

Sacha Vigna, Directeur général de Vente-unique.com

le 21/03/2018 16:17:00

Pouvez-vous nous présenter Vente-unique.com, société de vente en ligne qui fait son entrée sur le marché d'Euronext Growth à Paris ?

Nous sommes le site expert de la vente en ligne de mobilier en France et en Europe. Nous proposons plus de 8 000 références à nos clients et sommes présents actuellement dans dix pays, de l'Espagne à l'Allemagne en passant par les Pays-Bas et l'Italie. Il faut savoir que nous avons été précurseurs. Cela fait maintenant 12 ans que l'on fait de la vente en ligne de mobilier et nous avons été parmi les premiers à contribuer à la professionnalisation de ce marché. Question offre, nous essayons d'être les plus généralistes possibles afin de satisfaire une large clientèle avec des prix " access ", entrée et début du milieu de gamme. L'autre particularité de notre entreprise, c'est que nous avons toujours cherché à associer croissance et rentabilité. Ceci nous a permis de réaliser une croissance de 13% en 2017 et de dégager une marge d'Ebitda supérieure à 9%.

Qu'est-ce qui vous a motivé à sauter le pas et tenter l'aventure en Bourse ?

Notre actionnaire principal, le groupe CAFOM, souhaite se désengager partiellement et a pris la décision d'introduire Vente-unique.com en Bourse. De plus, nous avons atteint aujourd'hui une taille critique qui nous permet de capitaliser sur nos actifs. Pour nous, c'est clairement l'occasion d'acquérir une plus grande flexibilité financière. La cotation va nous donner une visibilité que l'on n'avait pas forcément, en plus de renforcer notre crédibilité.

L'augmentation de capital va amener des fonds dans votre société. Au niveau stratégique, comment allez-vous les utiliser pour aider Vente-unique.com à grandir ?

L'augmentation de capital de 7 ME va permettre de financer trois projets majeurs. Le premier concerne l'extension de notre entrepôt d'Amblainville dans les Hauts-de-France. La surface est aujourd'hui de 27 000 m² et nous souhaitons l'agrandir afin de pouvoir stocker davantage et répondre ainsi à la demande grandissante des individus souhaitant se meubler en ligne. Le deuxième point, c'est la poursuite de notre expansion à l'international. Depuis notre création, nous avons ouvert des sites dans neuf autres pays à travers l'Europe. La prochaine étape verra le lancement d'un site e-commerce en Pologne. Nous allons également ouvrir un centre logistique en Europe de l'Est pour accompagner cette expansion. Enfin, le dernier projet consiste en l'investissement dans une ligne de conditionnement et de logistique spécialement pour les petits colis et la décoration. Aujourd'hui, ce segment ne représente que 2% de notre chiffre d'affaires et nous souhaitons le développer car il est tout à fait complémentaire avec ce que nous proposons déjà.

Votre entreprise connaît un certain succès, j'imagine que l'introduction en Bourse signifie une nouvelle étape cruciale pour votre croissance. Quels sont vos objectifs, que ce soit en termes de CA ou de rentabilité ?

A ce niveau, nous communiquons uniquement sur notre objectif de chiffre d'affaires et de ventes à l'étranger. L'année dernière, nous avons réalisé 76,8 millions d'euros de chiffre d'affaires. L'objectif est de le doubler en cinq ans pour tendre vers 150 millions d'euros. De plus, en cohérence avec notre volonté de développement à l'international, nous désirons arriver à une parité 50/50 entre ventes en France et ventes à l'étranger. Au premier trimestre de cette année, nous nous situons à 38% à l'international.

Qu'est-ce que vous diriez à un investisseur potentiel pour le convaincre de miser sur Vente-unique.com ?

Je lui dirais que nous avons toujours été en croissance depuis notre création, que sur les quatre dernières années, notre marge Ebitda est supérieure à 9% et que notre croissance sur les six dernières années atteint 12%/an. Nous possédons de solides acquis en termes de logistique, qualité et sourcing. De plus, nous évoluons dans un environnement propice à l'investissement. Plusieurs études montrent que la croissance du marché de la vente de mobilier en ligne sera de 11% par an en Europe de l'Ouest sur les cinq prochaines années. Investir dans un acteur qui a les reins solides, qui est rentable et qui évolue dans un marché en pleine croissance est plutôt une bonne chose. Enfin, nous avons l'objectif, sans que ce soit un engagement formel, de distribuer 50% de notre résultat net sous forme de dividendes dès 2019.


Propos recueillis par Fabien Buzzanca


bio

 
 
 
 
 
 

la phrase du jour


"Nous nous attendons à ce que la Réserve fédérale rehausse ses taux dans un intervalle allant de 2% à 2.25%, mais qu'elle s'abstienne d'envoyer de nouveaux signaux", pronostique Danske Bank.

vos questions a

Posez vos questions à l'une des personnes interviewées dans notre liste.

Vos questions à l'adresse suivante : contact@cerclefinance.com vosquestions@cerclefinance.com
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.