Accueil > Analyse > Taux & Devises

Taux & devises

Devises: l'euro poursuit sa reprise vendredi midi.

(CercleFinance.com) - Vendredi midi sur le marché des changes, la monnaie unique européenne enchaînait les séances de hausse contre le dollar américain, au nombre de quatre - du moins en date de ce midi.
Pour l'heure, l'euro grappille encore 0,14% à 1,1866 dollar, non sans avoir marqué en séance un sommet de plus d'un mois, à 1,1876.

En hausse symbolique (+ 0,09%) contre le sterling et le franc suisse, l'euro prend également 0,27% face au yen à 132,18.

Certes, les marchés d'actions ont tenté de repartir de l'avant ces derniers jours après une phase de correction, surtout aux Etats-Unis et en Asie où le poids - et le profil bénéficiaire - des grandes valeurs technologiques est plus marqué qu'en Europe. Mais les espoirs longtemps placés dans la relance budgétaire de Donald Trump, et ceux d'un renouveau européen lié à Emmanuel Macron et Angela Merkel ont désormais du plomb dans l'aile, ce qui assombrit un peu les perspectives économiques et financières.

L'euro tire cependant son épingle du jeu alors que la plupart des signaux conjoncturels demeurent positifs sur le Vieux Continent : ainsi, on a appris ce matin que l'indice Ifo mesurant le climat des affaires en Allemagne s'était légèrement amélioré entre octobre et novembre en passant de 116,8 à 117,5, alors que le consensus l'attendait à 116,6. Ce qui semble signaler que les difficultés politiques ne perturbent pas la marche des affaires.

Autre point d'inquiétude, après un beau parcours, les actions chinoises ont subi une correction marquée ces derniers jours : - 3% environ avant-hier pour l'indice CSI 300 chinois, qui n'a pas corrigé hier.

Comment l'expliquer ? "Dans un environnement économique peu modifié, on a envie de pointer le durcissement de la réglementation. Ne comprend-on pas que le président Xi veut accélérer les réformes et 'contrôler' la dynamique de la dette ? Mais alors, les images de l'été 2015 et du début de 2016 ne pourraient-elles pas revenir à la mémoire de la communauté financière ? Les maladresses chinoises en matière de modification de la réglementation financière avaient semé le doute tout autour de la planète des marchés. Ter repetita non placent !", commentent les spécialistes de La Banque Postale AM.

Bref, "le yen à faible rendement, qui a tendance à gagner en valeur en période d'aversion pour le risque de marché, était tendu par les inquiétudes suscitées par la chute vertigineuse des actions chinoises", commentent les analystes de Saxo Banque.

En attendant, la séance manque d'actualité et surtout de volumes : les places financières américaines étaient closes hier pour le jour férié de Thanksgiving, elles ne rouvriront que pour une demi-séance aujourd'hui pour le "Black Friday", à la veille du week-end.

EG




Copyright (c) 2017 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

vos questions a

Posez vos questions à l'une des personnes interviewées dans notre liste.

Vos questions à l'adresse suivante : contact@cerclefinance.com vosquestions@cerclefinance.com
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.