Accueil > Analyse graphique

Analyse

Taux: un basculement spectaculaire mais passé quasi inaperçu

(CercleFinance.com) - Les séances de hausse qui s'enchaînent sur le CAC40, le DAX, le Dow Jones, inspirés par l'espoir que la guerre des tarifs douaniers sino-américain (c'est du "perdant/perdant") débouche sur une trêve a un peu occulté un mouvement de correction appuyée sur les marchés obligataires qui bouclent leur pire semaine depuis fin juin 2017 !

Les investisseurs semblent ne pas avoir réalisé la brutalité du mouvement des dernières 48H, et en particulier ce vendredi avec pratiquement +9Pts de base sur les Bunds et nos OAT (à -0,448%, et -0,17% respectivement).

En Espagne, les Bonos se dégradent carrément de +10,7Pts de base à 0,32,7%.

Outre-Atlantique, le tableau n'est pas plus reluisant avec +8Pts de base sur les T-Bonds 2029 à 1,878%, le "30 ans" se tend de +10,5Pts à 2,365% (soit +34Pts cette semaine.
La courbe des taux poursuit sa "normalisation" puisque le rendement du "1 an" repasse sous celui du "10 ans",à 1,86% contre 1,82%... et le "6 mois" s'établit à 1,906 contre 1,898, soit tout juste 1Pt de variation et 3Pts de "prime" par rapport au 2029.
Cela en dit long sur le retournement des anticipations car le "10 ans" tutoyait les 1,50% et intégrait 2 baisses de taux d'ici fin 2019: l'anticipation serait désormais un statu quo après les -25Pts prévus mercredi prochain...
Donald Trump continue de réclamer des taux zéro d'ici l'élection de novembre 2020.

Les bons du Trésor US ont pratiquement effacé tous les gains engrangés depuis le début du mois d'août (le 2 août pour être précis): l'appétit pour le risque est de retour, ce que confirme le "VIX" qui chute de -4% vers 13,6, son meilleur score (inversé) depuis le 30 juillet dernier).

Les opérateurs croient de moins à une stratégie offensive de la FED sur les taux à la lumière des dernières "stats" publiés cette semaine: l'indice de la confiance des consommateurs de l'Université du Michigan a été mesuré à 92 points en estimation préliminaire au mois de septembre, battant nettement le consensus qui anticipait en moyenne à 90,9 points.

L'indice "UMich" est donc en hausse par rapport à son niveau affiché au titre du mois de d'août, qui était de 89,8.

A 14H30, les marchés avaient découvert une hausse de 0,4% en séquentiel des ventes de détail au mois d'août selon le Département du Commerce, alors que le consensus n'anticipait qu'un gain de 0,2%.

En excluant le secteur automobile, les ventes au détail américaines se sont toutefois stabilisées le mois dernier, après une hausse de 1% le mois précédent, tandis que les économistes espéraient en moyenne un gain de 0,1% en août.

Les prix à l'importation aux États-Unis ont baissé de -0,5% en août, selon le Département du Travail (contre -0,4% attendu) et en excluant les produits pétroliers, ils sont restés stables.

De leur côté, les prix à l'exportation américains ont aussi baissé de -0,6% le mois dernier, en données brutes, et de -0,4% hors produits agricoles.

Par rapport à la même période en 2018, les prix américains à l'importation se sont contractés de -2% en août... mais cela a été de peu d'effet, on l'a vu mercredi sur les prix à la production qui ne se contractent plus.

Ces chiffres justifient une consolidation des T-Bonds mais n'expliquent en rien la correction de +32Pts qu'ils subissent cette semaine.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

vos questions a

Posez vos questions à l'une des personnes interviewées dans notre liste.

Vos questions à l'adresse suivante : contact@cerclefinance.com vosquestions@cerclefinance.com
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.