Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

CAC40: en repli, nouveau coup de tabac sur l'obligataire

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris est en repli vendredi dans le sillage de Wall Street et des places asiatiques, suite à un nouveau coup de tabac sur le compartiment obligataire.
L'indice CAC 40 lâche 0,3% à 5766 points.

De New York à Tokyo, les marchés d'actions continuent de souffrir de la brusque remontée des rendements obligataires, dont la persistance pénalise l'appétit pour le risque.

Sur le marché des Treasuries, le rendement à dix ans a brièvement atteint 1,61% hier soir avant de terminer la séance en hausse de 15 points de base à 1,52%.

Ce vent de panique a provoqué un brusque décrochage de Wall Street, avec des pertes qui s'étageaient entre 1,7% pour le Dow Jones et plus de 3,5% pour le Nasdaq.

L'indice technologique essuie ainsi sa plus lourde correction annuelle, un incident qui faire dire à certains observateurs que la mécanique haussière des marchés d'actions américains semble désormais cassée.

Les places boursières d'Asie ont emboîté le pas de Wall Street dans la nuit, l'indice Nikkei de Tokyo ayant fini la journée sur des pertes proches de 4%.

La flambée des bons du Trésor américains contamine largement les marchés obligataires européens, avec une OAT française qui se tend de six points et repasse en rendement positif pour la première fois depuis 2020.

Cette remontée des taux longs commence désormais à susciter des craintes d'un mini-krach obligataire qui pourrait justifier l'intervention des banques centrales et un plafonnement des rendements.

"Les banques centrales, Fed comprise, agiront avec précaution pour éviter que la hausse éventuelle des rendements obligataires n'entraîne des perturbations dans d'autres catégories d'actifs", assure-t-on chez JPMorgan Asset Management.

Les investisseurs suivront également avec attention les statiques américaines qui seront publiées dans la journée, avec l'espoir qu'elles écartent tout risque de surchauffe de l'économie et de remontée de l'inflation, une perspective à l'origine des récentes tensions sur le compartiment obligataire.

Sont notamment prévus, en début d'après-midi, les chiffres des dépenses et des revenus des ménages, puis l'indice de confiance des consommateurs compilé par l'Université du Michigan.

En France, Au quatrième trimestre 2020, le PIB en volume recule de 1,4%, après le rebond du trimestre précédent (+18,5%), d'après les données détaillées de l'Insee qui révise donc de -0,1 point son estimation précédente pour les trois derniers mois de l'année.

Sur un an, les prix à la consommation en France augmenteraient de 0,4% en février 2021, en ralentissement donc après +0,6% le mois précédent, selon l'estimation provisoire réalisée par l'Insee en fin de mois.

Les dépenses de consommation des ménages en biens baissent nettement en janvier (-4,6% en volume par rapport à décembre 2020) et retrouvent, après l'avoir dépassé en décembre, leur niveau d'un an plus tôt, d'après l'Insee.

Du coté des valeurs, Suez a annoncé ce matin un résultat net part du Groupe de -228 ME en 2020, contre 352 ME en 2019. Retraité des éléments non récurrents, le résultat net part du Groupe s'établit à -38 ME en 2020, soit un résultat net par action récurrent à -0,06E.

Engie publie au titre de 2020 un résultat net récurrent part du groupe en baisse de 36,5% à 1,7 milliard d'euros et un EBITDA en recul de 10,5% à 9,3 milliards, pour un chiffre d'affaires en contraction de 7,2% à 55,8 milliards (-5,7% en organique).

Copyright (c) 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.