Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

CAC40: les sommets restent accessibles si W-Street s'y met

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris reprend de l'altitude, après un petit passage à vide vers 10H30.


Le CAC40 avait renoué vers 9H50 avec les plus hauts atteints la semaine dernière : la semaine pouvait s'achever par un bilan sans gain si perte. Avec une hausse de +0,4% (à 5.905) à 2H et demi de la clôture, la semaine se solde par un repli de -0,5%.

Hier, le marché parisien n'avait lâché que 0,2% à 5.881 points selon un scénario qui apparaît désormais bien rôdé: le CAC débute la séance en nette baisse, puis reprend l'essentiel du terrain perdu au fil des heures, souvent encouragé par la résilience de Wall Street.

Ce scénario ne se sera pas reproduit aujourd'hui mais cela ne change rien au sentiment qu'au lieu de consolider après une succession de records absolus, les marchés ne font que stagner.

Cette consolidation à plat peut-elle se poursuivre ?

Vincent Ganne, analyste chez TradingView France, en doute: "un scénario de retracement lors des toutes prochaines séances est devenu fort probable au vu du gain de 8,5% accumulé depuis le début du mois d'octobre".

"Cette hausse (...) est d'autant plus impressionnante qu'elle est en découplage totale avec l'allure conjoncturelle générale", s'inquiète l'analyste.

"Le marché propose désormais un certain nombre d'alertes techniques baissières qui permettent d'argumenter en faveur d'un retracement", prévient-il.

Wall Street est sensé effacer le repli affiché hier (ses pertes ne dépassaient pas 0,2%) d'entrée de jeu, et les records de vendredi dernier ne sont pas loin, ils demeurent même très accessibles.

Trump tente une nouvelle fois d'euphoriser Wall Street en annonçant qu'un accord commercial est "potentiellement très proche" (ce n'est qu'une variation sur le même thème depuis 1 mois, où l'accord "imminent" ne se concrétise jamais... "mais cela finira bien par arriver").

Les commentateurs évoquent des marchés US sous pression cédant à l'aversion au risque dû à l'absence d'avancées concrètes dans les négociations en vue d'un accord commercial entre Washington et Pékin, mais les replis qui en résultent restent particulièrement limités.

Les investisseurs resteront donc particulièrement attentifs, aujourd'hui, aux derniers développements des discussions entre les Etats-Unis et la Chine.

La publication aux Etats-Unis cet après-midi de l'indice de confiance des consommateurs du Michigan est aussi particulièrement attendue.

Dans le contexte d'incertitude du moment, la robustesse de la consommation des ménages américains reste en effet l'un des rares motifs de satisfaction du point de vue des marchés, et cela pourrait s'avérer déterminant si les ventes de Thanksgiving et du Black Friday sont robustes.

En Europe, les "PMI" du jour ne sont pas fameux : l'indice PMI "flash" composite d'IHS Markit (industrie + secteur manufacturier) recule de façon imprévue, de -0,3 à 50,3 au mois de novembre, alors que les économistes prévoyaient au contraire +0,3% à 50,9.

La dégradation du secteur manufacturier commence à peser sur l'activité des "services" : le PMI est tombé à son plus bas niveau depuis dix mois, à 51,5 contre 52,2 en octobre, alors que les estimations les plus pessimistes le donnaient à 52,5.

Mince consolation, le "flash PMI" du secteur manufacturier s'est redressé de 45,9 vers 46,6, un score proche des 46,4 attendus.

Du coté des valeurs, Alstom fournira des trains sans conducteur et un système de signalisation numérique pour l'extension du métro de Sydney vers City et Southwest. Le contrat porte sur un montant d'environ 350 millions d'euros.

Carrefour annonce aujourd'hui le résultat de son offre de rachat d'obligations lancée le 14 novembre 2019. Cette offre de rachat portait sur les souches obligataires de 1 milliard d'euros d'obligations assorties d'un coupon de 4,00 % et arrivant à échéance le 9 avril 2020 et 1 milliard d'euros d'obligations assorties d'un coupon de 3,875 % et arrivant à échéance le 25 avril 2021.

Total, via sa filiale Total Solar Distributed Generation, a ajouté six projets solaires d'une capacité cumulée d'environ 10 mégawattscrête (MWc) à son portefeuille d'actifs d'énergies renouvelables en Asie du Sud-Est depuis octobre 2019.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.