Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

CAC40: marque le pas après record, 8ème hausse hebdo validée

(CercleFinance.com) - La bourse de Paris retombe ans le rouge (-0,1%) après avoir spectaculairement fusé à la hausse de 5.
608 vers 5.643 entre 11H45 et midi, dans le cadre d'un "arrachage à la hausse" d'une rare brutalité de l'indice Euro-Stoxx50, entre 3.572 et 3.595 (il rechute de -0,5% vers 3.573, preuve du caractère totalement artificiel de la hausse de la fin de matinée), afin d'obtenir un cours de compensation du "contrat Mai" certainement très rémunérateurs pour des stratégies sur les dérivés ignorées du grand public.

Le CAC40 "GR" pour sa part conclut par un 8ème record absolu consécutif (à 14.590 quoi qu'il arrive) un cycle exceptionnel de huit semaines consécutives de hausse (les 2 précédentes occurrences historiques remontent au printemps 2013 et début 2015, mais les gains n'avaient pas atteint les +12% en ligne droite).
L'indice CAC40 "PX1" à 5.615 affiche un gain hebdo de +1,3%, porté par la remontée du dollar, à 1,1765/E, son nouveau record annuel.
Au cours des trois mois écoulés, le CAC s'est adjugé près de 7%, là où le Dow Jones réalise un score nul (en revanche, le Nasdaq -boosté par les "GAFA" fait encore mieux avec +8% cette année).
A noter que les indices US déçoivent les attentes avec un repli de -0,15% du S&P500 et de -0,3% du Nasdaq alors que des hausses symétriques (effaçant les pertes de la veille) étaient anticipées.

A Londres, l'indice FTSE 100 (-0,2%) s'apprête pour sa part à boucler comme Paris une huitième semaine consécutive de hausse, soit sa meilleure série haussière depuis 1994: il a retracé ce matin au point près son précédent zénith des 7.791 du 12 janvier dernier.

A New York, les indices continuent de sous-performer en raison de la remontée des rendements obligataires, qui renchérit les coûts de financement des entreprises, et des incertitudes entourant la politique internationale de Donald Trump.

Dans ce contexte, les investisseurs suivront avec beaucoup d'attention l'évolution des Treasuries à 10 ans, qui dépasses désormais le seuil des 3,1%.

L'agenda économique s'annonce en revanche bien vide. Aucune statistique de premier plan n'est prévue aujourd'hui aux Etats-Unis ou en Europe.

Du coté des société, le Groupe Bolloré a publié hier un chiffre d'affaires au titre du premier trimestre 2018 de 5.333 millions d'euros (dont 3.108 millions d'euros de chiffres d'affaires de Vivendi), en progression de 107% en données publiées et de 6% à périmètre et taux de change constants.

Vivendi (-1,5%) a publié un chiffre d'affaires de 3 11MdsE au premier trimestre 2018, contre 2,68MdsE pour la même période de 2017, en hausse de 16,0 % notamment grâce à la consolidation d'Havas (+482 millions d'euros).

Au sein du SBF-120, Ubisoft (+5%) a dégagé une marge opérationnelle record de 17,3% et un résultat net de 139,5MnsE contre 107,8MnsE sur 2016-2017 et vise 2MdsE de C.A et un résultat opérationnel de 440MnsE.
Vallourec (-3,7%) a réalisé un chiffre d'affaires de 862MnsE au T1, en hausse de 10,1% par rapport au T1 2017 et +22,1% à taux de change constant, le chiffre d'affaires est dopé par les activités Pétrole et Gaz aux Etats-Unis

Natixis (+3,3%) a annoncé un résultat net part du groupe publié de 323 ME, en croissance de +15% sur un an. Le PNB ressort à 2 441 ME, en hausse de +4% au 1er trimestre 2018 et de +8% à taux de change constant.

Les métiers enregistrent un PNB en croissance de +3% sur un an à 2 281 ME (+8% à taux de change constant) avec, notamment, une hausse significative des revenus de l'AWM (+20% à taux de change constant), de l'Assurance (+8%) et de Coface (+29%).


Copyright (c) 2018 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.