Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Paris: n'a pas cru à la pérennité des gains de Wall-Street

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris finit en repli de -0,62% pour cette 1ère séance du terme boursier de juillet et ne profite pas du rebond des indices US, avec un Dow Jones en hausse à la mi-séance de +0,5% à 26.
000Pts, le Nasdaq affichant près de +0,8% à 10.030Pts (et le S&P500 +0,5 à 3.115 dans le sillage des "technos" de nouveau très ramassées en cette entame de 3ème trimestre sur les marchés dérivés).

Les inquiétudes liées au développement du coronavirus interrompent la dynamique haussière des derniers jours: les derniers chiffres liés à l'évolution de la pandémie aux États-Unis et dans d'autres pays semblent raviver l'inquiétude des investisseurs et motiver quelques prises de bénéfices (l'Euro-Stoxx50 cède -0,7% dans le sillage de Francfort).

En Allemagne, un millier d'employés travaillant dans abattoir basé dans le nord du pays ont été testés positifs au coronavirus ce week-end, ce qui a poussé les autorités sanitaires locales à ordonner des nouvelles mesures de confinement ciblées.
Aux États-Unis, Apple a décidé de fermer plusieurs de ses magasins en Arizona, en Californie et en Caroline du Nord, trois États où la pandémie rebondit spectaculairement depuis quelques semaines.
Un nombre record de cas de contamination a été enregistré en Floride et en Caroline du Nord ce weekend, la pandémie repart en Oklaoma.

"L'amélioration des conditions économiques reste conditionnée à la poursuite du reflux de l'épidémie", rappelle-t-on chez Oddo BHF.

Ainsi, l'attention des investisseurs se portera, demain, sur les résultats des enquêtes PMI d'IHS Markit mesurant l'activité dans le secteur privé de la zone euro. Leur rebond devrait se poursuivre, voire même gagner en ampleur, selon les spécialistes.

Aux États-Unis, les intervenants suivront notamment le rapport sur les commandes de biens durables, prévu jeudi, ainsi les dépenses des ménages, attendues vendredi, pour lesquelles, là encore, un fort rebond est envisagé.
Ce lundi, l'indice de la FED de Chicago se redress de -17,9 vers +2,6, c'est mieux que les -4 attendus.
Déception en revanche avec le baromètre mensuel de la NAR (National Association of Realtors) qui recule de -9,7% vers 3,91 millions de ventes de logements anciens en nombre annualisé le mois dernier.

Les économistes anticipaient une baisse moins marquée de cet indicateur, de l'ordre de -3%. Sur un an, la chute est de -26,6%, la plus forte depuis 1982.
Pas moins de 4,3Mns de prêts immobiliers enregistrent un retard de paiement et 8% des prêts hypothécaires sont potentiellement en défaut.
Sur le front des changes, le Dollar repart fortement à la baisse avec -0,7% vers 1,1260/E, ce qui profite symétriquement à l'or qui grimpe de +0,8% vers 1.760$, tout proche d'une résistance de 3 mois.

Dans l'actualité des valeurs, hausse des valeurs automobiles avec Peugeot +4% et Valéo +3,5%, Michelin +2%.
on retiendra notamment qu'ArcelorMittal envisagerait une cession d'actifs d'infrastructures au Canada, à en croire un article du Financial Times.
Net recul pour Danone (-2,7%) et Sodexo (-3%), mais également des Utilities avec Engie et Suez -1,8%.

Dans le cadre de son recentrage stratégique, Lagardère annonce avoir reçu une offre d'achat ferme et définitive de Mediawan portant sur 100% du capital de Lagardère Studios, projet conditionné à l'agrément des Autorités de Concurrence.

Atos (stable) annonce la signature d'un contrat d'une durée de cinq ans avec le Centre de calcul allemand en climatologie (DKRZ) pour livrer, d'ici le milieu de l'année 2021, un supercalculateur basé sur la technologie BullSequana XH2000.


Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.