Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

WallStreet: clôture en ordre dispersé 1 trimestre à +35/+40%

(CercleFinance.com) - Les jeux étaient fait dès l'ouverture, et c'est souvent le cas à Wall Street lors de la journée des "4 sorcières" : les acheteurs n'ont pas prolongé leur effort au-delà des 5 premières minutes de cotation, le temps pour le Dow Jones de culminer vers 26.
500 et au Nasdaq de plafonner vers 10.054Pts.

Mais cette belle entame de séance a rapidement laissé la place à une consolidation qui s'est amplifie en matinée avant que les scores se figent littéralement dès la mi-séance: au final, le Dow Jones recule de -0,8% à 25.870, tandis que le S&P500 perd -0,56% à 3.098.

Le Nasdaq termine in extremis à l'équilibre avec +0,02% à 9.946 mais valide tout de même un gain de +39,4% sur le trimestre après avoir affiché +60% en début de séance (et +12% depuis le 1er janvier contre +11% au final).
Le S&P500 engrange un gain record de +34,5% depuis le 20 mars et limite son repli annuel à -4%, une perte anodine après une envolée de +35%... mais sur 12 mois l'an passé.

Le Nasdaq-100 a passé le cap des 10.100, dans le sillage d'Apple (record absolu à 356,5$) alors que Jefferies rehausse son objectif de cours de 370 à 405$ (la capitalisation bondirait ainsi de 1.540 vers 1.770Mds$), il en termine 10.008, en repli de... -0,03%.
Voilà une vraiment une clôture tracée au cordeau par les "algos".

La raison de ce coup de blues de la mi-journée, c'est Apple (-0,6% au final) qui annonce la fermeture de plusieurs magasins, notamment en Arizona, Californie, Caroline du Nord, des états où la pandémie de Coronavirus rebondit spectaculairement (avec des records d'hospitalisation quotidiennes depuis le tout début de la pandémie).

"Pour autant, les conséquences d'une seconde vague ne devraient pas s'avérer aussi sévère que celles qui avaient suivi l'apparition de la pandémie aux mois de mars et avril", estime Commerzbank.

"Si une telle situation devait se présenter, les autorités politiques n'opteraient pas pour les mêmes restrictions économiques qu'au cours des dernières semaines", explique la banque allemande, qui met en évidence la forte opposition de la population américaine aux mesures de privation de leurs libertés de mouvement.

Côté valeurs, le Nasdaq a été maintenu à flot grâce au seul secteur des "biotechs/pharmas" avec Incyte Corp +8.3%, Regeneron +7.8%, Vertex +5%,
Gilead +4.6%, Biogen +4.1%.
Les principaux replis ont affecté Fiserv -3,8%, Marriott -3,3%, JD.Com -3,5%... rien de spectaculaire.


Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.