Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Paris: se rapproche des 5890Pts, Wall Street ne lâche rien

(CercleFinance.com) - Une clôture stable, voir un re-test des 5.
980 reste possible à Paris: le CAC40 ne cède pas plus de -0,1 à -0,3% vers 5.880Pts.

Ce jeudi se déroule de la même façon que mardi ou mercredi: cela devient un scénario récurant: la Bourse de Paris débute la séance en nette baisse puis reprend l'essentiel du terrain perdu au fil des heures, souvent encouragé par la résilience de Wall Street.

Wall Street ne lâche rien (-0,3% au bout d'une heure, tout comme la veille) mais semble incapable d'aller plus haut.

L'optimisme qui entourait la perspective d'un prochain accord commercial entre Washington et Pékin a laissé place, depuis quelques séances, à un regain d'aversion au risque dû à l'absence d'avancées concrètes dans le dossier... mais les replis qui en résultent sont sans commune mesure avec les hausses motivées par l'espoir d'un accord qui ne se matérialise jamais.

Loin de corriger, les marchés ne font que stagner alors qu'un accord de "phase 1" pourrait ne pas être conclu avant la fin de l'année, ce qui signifie que les surtaxes programmées sur quelque 200 milliards de dollars de produits chinois devraient entrer en vigueur le 15 décembre prochain.

"Le vice-Premier ministre chinois Liu He s'est toutefois déclaré dans la nuit "prudemment optimiste" au sujet de la conclusion d'un accord", tente de rassurer ce matin Danske Bank.

"Il a aussi évoqué des projets de libéralisation des marchés financiers et de protection de la propriété intellectuelle, des sujets brûlants qui se trouvent au coeur des discussions actuelles", souligne la banque danoise.

Dévoilées hier soir, les dernières "minutes" de la Fed n'ont pas apporté d'éléments originaux : la banque centrale juge ses taux biens calibrés et qualifie l'économie américaine de "résiliente".

L'agenda économique du jour s'annonçait plus fourni qu'au cours des dernières séances.

Les 2 derniers chiffres en date ne semblent pas impacter Wall Street ni les places européennes: l'indicateur avancé du Conference Board s'effrite de -0,1%, à 111,7 en octobre, après une baisse de -0,2% en septembre puis en août.

La NAR (National Association of Realtors) a fait état d'une hausse de +1,9% (à 5,46 millions) des reventes de logements anciens au mois d'octobre (le consensus tournait autour de +1,4%).

Un peu plus tôt, on découvrait que l'indice de la Fed de Philadelphie s'établit à 10,4 sur le mois en cours, contre 5,6 au précédent, marquant ainsi une accélération de la croissance de l'activité manufacturière dans la région de Philadelphie: le consensus visait un indice en hausse plus modeste vers 7.
Ce chiffre avait été salué par une petite accélération symbolique à la hausse qui avait ramené l'Euro-Stoxx50 à l'équilibre (vers 3.683).

Le Département américain du Travail annonce ce jeudi avoir dénombré 227.000 nouveaux inscrits aux allocations chômage la semaine dernière, stable donc par rapport à la semaine précédente (le chiffre de jeudi dernier a en effet été révisé à la hausse, de 225.000 à 227.000).

C'est toutefois un peu décevant car les analystes tablaient pour leur part sur 219.000 inscriptions.

Le pétrole continue de briller avec +1,5% à 57,85$ sur le NYMEX: cette hausse prolonge son sursaut de plus de 3% hier suite à un rapport américain faisant état d'un gonflement moins important que prévu des stocks de brut.

Du coté des valeurs, LVMH aurait relevé son offre sur Tiffany & Co selon Bloomberg à 130 $ par action (valorisant le joailler US à 14,6Mds$). Le groupe de luxe français devrait pouvoir analyser les comptes du joaillier américain selon l'agence de presse.

" Désormais le leader du luxe LVMH pourrait devoir encore relever son offre afin de convaincre Tiffany & Co " indique ce matin Aurel BGC.

Eiffage a conclu un accord pour acquérir 4 % du capital de MAF2, actionnaire indirect d'APRR (50 % moins 1 action) et d'ADELAC (25,1 %).

Plastic Omnium annonce avoir signé une commande significative pour le développement de réservoirs à hydrogène 350 bars auprès d'un constructeur allemand.

Casino a finalisé hier son plan de refinancement annoncé le 22 octobre visant à renforcer sa liquidité et sa structure financière. Ce plan porte sur la levée de financement pour 1,8MdE via un prêt à terme pour 1000 ME et une dette obligataire high yield sécurisée de 800ME, à échéance janvier 2024.

Midcap Partners confirme son conseil d'achat sur l'action Figeac Aéro ainsi que sa cible de 16 euros après le point trimestriel de l'équipementier aéronautique.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.