Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Wall Street: finit 'flat', tension taux, attaques en Arabie

(CercleFinance.com) - Une véritable camisole algorithmique à emprisonné Wall Street vendredi au sein d'un étroit corridor de moins de 0,3% d'amplitude vendredi.


Une brusque remontée des taux longs -peu commentée, c'est assez surprenant- a contrebalancé l'impact positif des gestes de bonne volonté réciproques entre américains et chinois, avec notamment le report de sanctions douanières et même l'évocation d'un accord commercial partiel (sachant que les profonds désaccords demeurent et ne pourront être résolus avant des mois).

Le Dow Jones a grappillé +0,14%, à 27.219 (c'était sa 8ème séance de hausse consécutive, il engrange +1,6% en hebdo), le S&P500 s'est effrité de -0,07% mais il préserve les 3.000 (à 3.007, soit +1% hebdo) et le Nasdaq (-0,22%) a passé l'essentiel de la séance dans le rouge, mais sans jamais perdre pied (il gagne +0,9% en hebdo).

Le bilan, très positif pour les actions, contraste avec une correction d'une ampleur sans précédent sur le marché obligataire US cette année: +11Pts de base sur les T-Bonds 2029 à 1,899% (soit +33Pts en hebdo), le "30 ans" se tend de +11,5Pts à 2,375% (soit +35Pts en hebdo).

La courbe des taux poursuit par ailleurs sa "normalisation" depuis le 4 septembre puisque le rendement du "1 an" repasse sous celui du "10 ans", à 1,873% contre 1,82%... et le "6 mois" s'établit à 1,918 contre 1,898, soit tout 1Pt de "prime" par rapport au 2029.

De tels écarts n'ont qu'un lointain rapport avec les ventes de détail du mois d'août qui sont ressorties en hausse de +0,4% selon le Département du Commerce, alors que le consensus n'anticipait qu'un gain de 0,2%.

En excluant le secteur automobile, les ventes au détail américaines se sont toutefois stabilisées le mois dernier, après une hausse de 1% le mois précédent, tandis que les économistes espéraient en moyenne un gain de 0,1% en août.

Les prix à l'importation aux États-Unis ont baissé de -0,5% en août, selon le Département du Travail (contre -0,4% attendu) et en excluant les produits pétroliers, ils sont restés stables.

De leur côté, les prix à l'exportation américains ont aussi baissé de -0,6% le mois dernier, en données brutes, et de -0,4% hors produits agricoles.

Par rapport à la même période en 2018, les prix américains à l'importation ont reculé de -2% en août... mais cela a été de peu d'effet, on l'a vu mercredi sur les prix à la production qui ne se contractent plus.

Le pétrole a fini en légère baisse à 54,8$ mais il pourrait en flèche lundi après une attaque par drones des installation pétrolières saoudiennes de Saoudi Aramco.

Une dizaine de drones contrôlés par des rebelles yéménites Outhis auraient été engagés dans les provinces saoudiennes d'Abkaïk et de Khouraïs proches de Dhahran, provoquant des dégâts et des incendies sur 2 raffineries dans une zone qui produit 5 millions de barils/jour (les activités y ont été temporairement suspendues), soit la moitié de la production du pays.

Côté valeurs, Apple a été plombé par la chute de -1,9% d'Apple, alors que Goldman Sachs, qui prend le contrepied de Bank of America, abaisse son objectif de cours de 187 vers 165$.

Broadcom a chuté de -3,4% malgré des résultats trimestriels supérieurs aux attentes mais les prévisions pour l'ensemble de l'année ressortent en dessous des prévisions.

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.