Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

WallStreet: prend son temps mais retour au zénith inexorable

(CercleFinance.com) - Wall Street s'est montré "laborieux" mais la modeste consolidation initiale a été peu à peu effacée et le trend haussier sous-jacent a fini par s'imposer, donnant lieu à une nouvelle cascade de records annuels et qui semblent préfigurer de nouveaux records historiques.


Le Dow Jones grappille 0,25% (il a testé 26.500 dès 15H30 mais ne parvient pas à clôturer au-delà de 26.452) tandis que le Nasdaq Composite s'adjuge 0,3%, ce qui lui assure le re-franchissement de la barre symbolique des 8.000Pts.
Le S&P500 finit in-extremis dans le vert, avec +0,05% à 2.907... mais cela suffit à valider l'une des toutes meilleures clôtures de son histoire, à 1% du plus haut absolu (2.941Pts) qui semble irrésistiblement accessible.

Le baril de pétrole (+0,3%) reste également au contact de ses sommets, à 64,4$, témoignant également d'anticipations conjoncturelles positives.

Mais le meilleur indicateur de la "confiance" qui règne au sein des investisseurs, c'est le nouveau recul du "VIX", sous les 11,85, un niveau plus revu depuis fin septembre 2018.

Côté chiffres, la production industrielle ressort en baisse de -0,1% (après +0,1% en février et -0,3% en janvier) ce qui remet en doute la vigueur de la croissance américaine pour le premier trimestre.
C'était partiellement compensé par une hausse de +1Pt de l'indice immobilier NAHB (à 64) qui poursuit le rebond amorcé sur 56 mi-décembre.

La saison des résultats continue de battre son plein, avec les comptes trimestriels de Bank of America (qui amplifie son plan de rachat d'actions), Johnson & Johnson (baisse de 14% du bénéfices) et UnitedHealth.

Cette séance restera surtout marquée par l'explosion de Qualcomm à la hausse (+23,2%) suite à un accord amiable avec Apple (stable) qui met fin à un long feuilleton judiciaire (au profit de Qualcomm dont la hausse stratosphérique a complètement biaisé -favorablement- l'indice SOX des semi-conducteurs qui pulvérise un nouveau zénith avec un gain de 3,2%).

Alors qu'un peu moins de 10% des entreprises du S&P-500 ont publié leurs
résultats trimestriels, 8 sur 10 ont battu le consensus, un ratio supérieur de 5 points à la moyenne des 4 derniers trimestres.
Ce n'est pas une véritable surprise tant les estimations ont été révisées à la baisse depuis le début de l'année.
Mais ce qui est saisissant, c'est que malgré un retour vers les sommets, le "fait accompli" ne joue pas et "l'effet de ravissement" semble intact !

Autre hausse emblématique, le titan Blackrock a bondi de +3,3% après avoir annoncé la collecte de 65Mds$ de nouveaux actifs sous gestion... et conforté sa place de leader mondial incontesté.

Netflix s'adjugeait +3,1% suite au relèvement de recommandation de Deutsche Bank... mais ses prévisions d'abonnements décevaient après clôture (-2%).

Copyright (c) 2019 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.