Accueil > Dossier

Total: résultats supérieurs aux attentes

Les avis des analystes



Le groupe a annoncé un résultat opérationnel net ajusté des secteurs de 3 879 M$ au quatrième trimestre 2019. Il est stable sur un an. " La baisse du Brent, des prix du gaz et des marges de raffinage étant compensée par l'augmentation de la production "indique le groupe. Il est de 14 554 M$ sur l'année 2019, en baisse de 9% sur un an.

Le résultat net ajusté part du Groupe s'est établi à 3 165 M$ au quatrième trimestre 2019. Il est stable sur un an grâce à la stabilité du résultat opérationnel net ajusté des secteurs. Il est de 11 828 M$ sur l'année 2019 en baisse de 13% par rapport à l'année dernière.

Le résultat de Total S.A., société mère, a atteint 7 039 millions d'euros en 2019, contre 5 485 millions d'euros un an auparavant.

" La croissance organique de la production devrait se poursuivre à plus de 2% en 2020 grâce à la montée en puissance de projets mis en production en 2019 et les démarrages prévus en 2020 notamment Iara 2 au Brésil " indique le groupe.

Berenberg réaffirme sa recommandation "achat" et son objectif de cours de 60 euros sur Total après la publication, la semaine dernière, de résultats de quatrième trimestre supérieurs de 17% au consensus au niveau net ajusté.

"Le rythme de la croissance ralentira à partir de 2020, mais la position sous-jacente de l'entreprise est solide, avec un free cash-flow croissant, des réalisations résilientes à des prix du pétrole bas, ainsi que des projets de croissance à bas coûts et attractifs", estime le broker.

Selon Berenberg, Total "offre un focus différencié sur la croissance reflété dans son augmentation de dividende et sa stratégie d'acquisitions, tandis que ses pairs se concentrent davantage sur le renforcement du bilan et les rachats d'actions".

Oddo BHF réaffirme également sa recommandation "achat" et son objectif de cours de 58 euros sur Total, titre qui "reste un des best in class dans le secteur et fait partie des convictions Oddo BHF conviction pour 2020".

"La présentation du groupe a été rassurante sur la trajectoire du CFFO du groupe, du retour aux actionnaires dans un environnement volatil et sa stratégie réaliste pour réduire son intensité carbone", juge l'analyste, pour qui "sa valorisation reste attractive".

Selon lui, le sentiment trop négatif sur le secteur "va progressivement s'améliorer en faveur des compagnies qui offrent une stratégie claire, une allocation du capital optimale et une voie vers la transition responsable et non destructrice de valeur".

 

lexique

 
 
 
 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.