Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Wall Street: les indices résistent à un indicateur décevant

(CercleFinance.com) - Après son trou d'air de la veille, Wall Street tente de repartir de l'avant mercredi en dépit de nouveaux signes de ralentissement de l'économie et de déclarations toujours très prudentes de Jerome Powell, le président de la Fed.


En fin de matinée, le Dow Jones s'adjuge près de 0,6% à 31.120,6 points, tandis que le Nasdaq Composite s'octroie une progression de 0,3% à 11.216,7 points.

Les marchés d'actions américains résistent tant bien que mal à un nouvel indicateur qui est venu confirmer les difficultés auxquelles est actuellement confrontée l'économie américaine.

A en croire la troisième estimation du Département du Commerce, le PIB réel des Etats-Unis a reculé de 1,6% en rythme annualisé sur les trois premiers mois de l'année.

La précédente estimation, publiée il y a un mois, montrait une contraction plus limitée de 1,5%.

Pour ne rien arranger, l'indice des prix "PCE" qui accompagne cette statistique a augmenté de 7,1% sur le premier trimestre, contre une hausse de 6,4% le trimestre précédent.

En excluant les prix de l'alimentation et de l'énergie, l'indice a augmenté de 5,2%, comparativement à une hausse de 5% au dernier trimestre 2021, ce qui confirme que les tentions inflationnistes s'aggravent aux Etats-Unis.

Toutes ces données semblent renforcer le scénario d'un net ralentissement de la première économie mondiale, voire même les craintes grandissantes d'une prochaine entrée en récession.

"On voit bien que le risque est orienté à la baisse face aux menaces d'un ralentissement de la croissance et d'une inflation persistante qui continuent de planer sur les marchés", souligne un trader.

Lors d'une prise de parole à l'occasion d'un forum organisé par la BCE à Sintra (Portugal), Jerome Powell, le patron de la Réserve fédérale, a reconnu que la remontée des taux d'intérêt risquait de brider la croissance, mais rappelé que le premier danger restait celui d'une installation dans le temps de l'inflation.

Sur le marché des emprunts d'Etats, le rendement des Treasuries à 10 ans accentue son repli, descendant à 3,12%, tandis que le baril du brut léger américain (WTI) progresse de 1,1% au-dessus de 113 dollars sur le NYMEX.

Côté valeurs, General Mills grimpe de 6,5% après avoir indiqué que son conseil d'administration avait décidé d'accroitre de 6% son dividende trimestriel à l'occasion de la publication de résultats meilleures que prévu.

Goldman Sachs s'adjuge de son côté 1,9% alors que BofA recommande d'acheter la valeur en raison de sa bonne capacité de résistance à un retournement de l'économie.

Apple progresse de 1,7% suite à des commentaires des analystes de Wedbush Securities, selon lesquels la demande pour l'iPhone serait meilleure que prévu en dépit des problèmes d'approvisionnement qui frappent le secteur.

Copyright (c) 2022 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.