Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

CAC40: préserve les 5400Pts, le repli US s'accélère

(CercleFinance.com) - Le CAC40 qui perdait plus de -2% vers 16h30, s'est débattu pour préserver les 5.
400Pts: Il termine avec un repli contenu à -1,16% vers 5.459,60.

La Bourse de New York a ouvert en baisse mercredi matin, les investisseurs adoptant une attitude prudente après des résultats jugés décevants à quelques heures de la fin de la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale. Le Dow Jones perd 1,4%, tandis que le Nasdaq Composite et le S&P500 cédent 1,9%.

Mais peut-être y a t'il une prise de conscience que la sur-liquidité offerte par les banques centrales débouche sur une hystérie spéculative comme l'illustrent les hausses de +150% en quelques heures (à 360$ hors séance) de Gamestop (+1.500% depuis le 1er janvier) et de la chaine de cinéma AMC -en grande difficulté financière- qui flambe de +250%, pour cause de "rachats de short" à tout prix.

Le Fonds Melvin Capital vendeur à découvert sur Gamestop- vient de jeter l'éponge -malgré l'appui financier de Citadel- : il a soldé ses "shorts" avec des pertes qui pourraient dépasser le milliard de $ (le montant global des pertes pour les "short-sellers" s'élèverait à 10Mds$ depuis le 1er janvier).

En ce qui concerne le "point d'orgue" de cette séance, le communiqué de la Fed sera publié à 20h00 ne devrait pas avoir d'impact notable: la majorité des économistes s'attendent à un "statu quo" de la part de la banque centrale, c'est-à-dire à une prolongation de sa politique ultra-accommodante.

Mais ce que tous les opérateurs guettent, ce sont les résultats d'Apple, Amazon, Tesla après la clôture.

Des résultats d'entreprises américaines sont tombés au fil des heures, dont ceux de Boeing qui affiche de lourdes pertes et lâche -3% sur le Dow Jones. Boeing a dévoilé une perte abyssale de 8,4 milliards de dollars au titre du quatrième trimestre.

Les investisseurs restent par ailleurs à l'affût de toute indication concernant la santé de l'économie.

Les chiffres des commandes de biens durables aux Etats-Unis, attendus en tout début d'après-midi, ressortent en hausse de +0,2%, après une hausse séquentielle de 1,2% en novembre : une progression bien moins forte que le consensus ne l'espérait.

A Paris, les valeurs les plus "shortées" se détachent irrésistiblement, avec Klépierre +22%, Unibail +19% et Europcar +8%.

Sanofi et BioNTech annoncent avoir conclu un accord aux termes duquel le géant français de la santé prêtera son concours à la société allemande pour la fabrication et la fourniture de son vaccin contre la Covid-19 qui est codéveloppé avec Pfizer.

EDF annonce qu'à l'issue d'une revue détaillée du calendrier et des coûts du projet Hinkley Point C, le début de production d'électricité par l'unité 1 est à présent prévu en juin 2026, au lieu de fin 2025 comme annoncé initialement en 2016.

LVMH (-0,3%) a vu ses ventes baisser de 17 % en 2020 par rapport à l'année précédente, à 44,65 milliards d'euros, ou de 16 % à périmètre et devises comparables. Le résultat net part du groupe s'élève quant à lui à 4,7 milliards d'euros, en recul de 34 % d'une année à l'autre.

Berenberg maintient sa recommandation d'achat sur le titre Faurecia et relève son objectif de cours à 56 euros, contre 49 euros précédemment.

Jefferies initie une couverture de Stellantis avec une recommandation "achat" et un objectif de cours de 18 euros ou 22 dollars (y compris 0,83 euro pour la participation Faurecia), avec des estimations 2021-23 relevées de 8%.

Copyright (c) 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.