Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Wall Street: les investisseurs incités à temporiser

(CercleFinance.com) - La Bourse de New York devrait ouvrir sans grand changement mardi matin, les investisseurs marquant une pause après les records de la veille, même si le Nasdaq pourrait encore parvenir à tirer son épingle du jeu.


Une vingtaine de minutes avant l'ouverture, le contrat futur sur l'indice Dow Jones recule de 0,9%, mais celui sur le Nasdaq 100 grappille 0,2%, annonçant un début de séance plus favorable pour les valeurs technologiques.

La séance d'hier s'était soldée par une pluie de records absolus, notamment sur le Dow Jones, dans le sillage de l'envolée des cours du brut et de la flambée des poids-lourds pétroliers de la cote.

Le baril de pétrole avait tendance à refluer mardi matin, cédant 1,3% pour revenir autour de 40,8 dollars.

Les investisseurs ont surtout salué l'annonce par Moderna de l'obtention d'un taux d'efficacité de 94,5% pour son projet de vaccin contre le Covid-19.

Grâce à toutes ces bonnes nouvelles, le Dow Jones s'est adjugé près de 15% en ligne droite depuis le début du mois de novembre.

"En l'espace de quelques jours, les marchés ont connu un puissant rally lié à la séquence très rapprochée de l'élection américaine et de l'annonce de Pfizer concernant son vaccin contre le Covid-19", rappelle Benjamin Melman, le directeur des investissements chez Edmond de Rothschild AM.

Sur le plan macroéconomique, les ventes de détail sont ressorties en hausse de 0,3% le mois dernier, selon le Département du Commerce, là où le consensus anticipait une progression un peu plus forte de 0,5%.

En excluant le secteur automobile (véhicules et équipements), les ventes de détail américaines ne se sont accrues que de 0,2% en octobre, contre une hausse de 1,2% le mois précédent.

Ces chiffres ne devraient pas totalement apaiser les inquiétudes concernant le ralentissement de l'économie américaine sur fond de recrudescence de l'épidémie.

A court terme, la mise en place de nouvelles restrictions risque bien de perturber la saison de fin d'année, qui débute traditionnellement avec la fête de Thanksgiving et la grand-messe commerciale de "Black Friday".

Raphaël Bostic, le patron de la Fed d'Atlanta, constate à ce titre que la reprise s'essouffle et que les "zones de faiblesse" ont besoin d'un soutien, prônant par la même occasion la poursuite des "programmes d'urgence" de la Réserve fédérale.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.