Accueil > Actualité
Actualite financiere : Actualite bourse

Paris: de retour sous 4.950 avec grosse chute des bancaires

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a limité un peu la casse et remontait de -1% (vers 4.
932 aux environs de 16H30) vers -0,64% (à 4.948) au final, dans des volumes toujours aussi anémiques de 2,5 à 2,6MdsE.

Dans ce contexte d'incertitude économique, les opérateurs ont ont été douchés par l'indice ZEW du sentiment des investisseurs allemands: le baromètre mensuel ressort à 56,1 contre 77,4 en septembre (le consensus tablait sur un léger repli à 74): ceci provoque un recul de plus de 0,9% de la bourse de Francfort.
L'E-Stoxx50 résiste cependant (-0,57% à 3.279Pts, grâce à ASML et ses +2,5%) malgré le repli de -1,1% à Madrid et -0,8% à Milan.

A mi-séance à Wall Street, la tendance reste toujours aussi hésitante avec un effritement de -0,4% du "Dow" et du "S&P" tandis que le Nasdaq (+7% en 6 séance) bataille pour rester en territoire positif (moins de 0,1% de hausse...alors qu'Apple perd -2,3% après la présentation de son i-Phone 5G, proposé à 800$ (l-iPhone 12 "mini" sera à 700$).

Le coup d'envoi de la saison des résultats du troisième trimestre vient de débuter avec Citigroup et JP-Morgan (ils sont ressortis supérieurs aux attentes... forcément).

La publication la plus attendue était celle de JPMorgan Chase qui dévoile un bénéfice net en hausse de 4% à 9,44 milliards de dollars au titre du troisième trimestre, soit 2,92 dollars par action, là où le consensus de marché anticipait environ 70 cents de moins.

Ses revenus sont restés stables à 29,9 milliards, la baisse de 9% des revenus d'intérêts nets ayant été compensée par une croissance de 7% des revenus hors intérêts, et les provisions pour pertes de crédit ont chuté de 60% à 611 millions de dollars.

La banque ajoute avoir maintenu ses réserves de crédit à 34 milliards de dollars, "étant donnée l'incertitude économique significative", et renforcé son ratio de solvabilité CET1 de 60 points de base (après paiement de dividendes) à 13%.

Citigroup publie un bénéfice net en repli de 34% à 3,2 milliards de dollars, soit 1,40 dollar par action, mais l'estimation moyenne des analystes tournait autour de 0,9$... c'est donc une "bonne surprise".

A 17,3 milliards de dollars, le chiffre d'affaires du groupe bancaire s'est contracté de 7%, malgré des progressions dans ses activités de marchés revenus fixes et actions, banque d'investissement et banque privée.

"Notre position de capital s'est renforcée au cours du trimestre avec notre ratio Common Equity Tier 1 en progression à 11,8% et notre valeur comptable tangible par action en hausse à 71,95 dollars", note le directeur général Michael Corbat.

Dans un autre secteur sensible, delta Airlines publie une perte de 5,3Mds$ au 3ème trimestre.
Par ailleurs, l'OMC autorise l'UE à imposer 4MdsE de droits de douane sur des produits américains importés, c'est Boeing qui est plus particulièrement visé.

Côté inflation, les prix à la consommation des Etats-Unis ont augmenté de 0,2% en septembre par rapport au mois précédent (même score pour l'inflation "core"), d'après le Département du Travail, conformément à ce que les économistes prévoyaient en moyenne.

Par rapport à septembre 2019, l'indice des prix a augmenté de 1,4% en brut et de 1,7% hors éléments volatils.
Le Dollar reprend +0,5% vers 1,175/E, ce qui provoque une consolidation symétrique de l'Or vers 1.895$ (-1,5%).

Du coté des valeurs françaises, mauvaise séance pour les valeurs bancaires : Natixis replonge de -6,6% vers 2,00E, Crédit Agricole lâche -3,8%, BNP-Paribas -4,1% et Sté Générale -4%, ainsi que pour les foncières avec Klépierre à -5,5%, Mercialys -3,9%, Covivio -2,3%

Air Liquide et KGHM Polska Miedź, l'un des premiers producteurs mondiaux de cuivre et d'argent, ont signé un nouveau contrat à long terme pour fournir en oxygène et azote le site de Głogów en Pologne.

Sanofi (+1,2%) indique qu'un essai pivot de phase III consacré à son Dupixent (dupilumab) a atteint ses critères d'évaluation primaire et secondaire chez des enfants âgés de six à 11 ans souffrant d'asthme modéré à sévère.

Atos annonce avoir finalisé l'acquisition de digital.security, filiale d'Econocom et acteur de premier plan dans la cybersécurité en France et au BeLux, lui permettant de renforcer ses services mondiaux de cybersécurité et consolider sa position de leader sur le marché.


Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
 

societes

marches

tendances

 
Qui sommes-nous ? | Nous contacter | FAQ | Mentions légales | RSS | © Copyright 2007 Cercle Finance. Tous droits réservés.
Indices et cours différés d’au moins 15 mn | Cotations boursières fournies par ABC Bourse.